Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Nice, Toulon…  

Articles marqués avec ‘RPS’

séance d'analyse des pratiques en équipe

Analyse des Pratiques & RPS ! Quel rapport ?

Souhaitant en savoir plus sur le lien entre la gestion des risques psychosociaux et le développement de l’Analyse des Pratiques dans les secteurs sociaux et médicosociaux nous sommes allés à la rencontre de Lise LENAIN, Psychologue du Travail  afin de mieux comprendre les interactions en jeu.        

Une intervention externe dans les champs sociaux, médicosociaux et éducatifs

Je suis psychologue du travail et des organisations. Une partie de mes interventions relève de l’Analyse des pratiques plutôt dans le milieu associatif auprès de profil sociaux-éducatif ainsi que d’assistantes sociales.

Analyse des pratiques et accompagnement au changement

Mon parcours professionnel m’a aussi conduit à travailler dans le monde des Ressources Humaines, du recrutement et de l’animation d’équipe de commerciaux avant de créer mon cabinet.

Riche de ces expériences j’ai développé parallèlement à l’Analyse des pratiques une importante activé d’accompagnement au changement organisationnel sur des problématiques plus générales et plus globales comme la qualité de vie au travail, la gestion de situation de crise pouvant aller jusqu’à des suicides sur le lieu de travail et donc la gestion des RPS. Aujourd’hui mes interventions sont donc principalement en entreprises, en institutions dans le monde associatif, auprès de l’entreprenariat social, au sein de collectivités locales. Dans ce cadre j’interviens pour le ministère de la justice auprès de conseillers de probation ou encore au sein de grands groupes ou entreprises dans la logistique tel que la Poste.

Une évolution des demandes d’intervention en app

Mon activité en Analyse des pratiques se développent de plus en plus depuis quelques années. Ce développement est en partie lié aux préconisations des plans d’action RPS qui peuvent faire suite à des rapports d’expertise d’organismes externes, du CHSCT ou encore d’une évaluation externe.

Un des axes d’amélioration peut être la mise en place de séances d’Analyse des Pratiques comme cela a été le cas récemment pour mon intervention au ministère de la justice. Reste ensuite à l’organisation à se saisir de l’opportunité en vue notamment de contribuer à la prévention des RPS.

Le monde associatif et la qualité de vie au travail

Je constate deux évolutions majeures relatives à la qualité de vie au travail dans le monde associatif. Nous assistons depuis plusieurs années à un changement d’échelle et à un changement sociétal.

  • Le changement d’échelle

Le premier changement est un changement d’échelle. Il s’agit de la croissance des organisations. Les conditions de travail sont fortement impactées par ces changements d’échelle qui sont parfois insuffisamment anticipés et accompagnés. On va passer par exemple d’une équipe de 10 avec un taux d’ancienneté très élevé où l’on fait les choses de manière empirique à une équipe de 50 personnes où il faut formaliser les process entrainant un changement de culture organisationnelle.

Parmi les conséquences il est à noter :

– Des glissements de tâches

– Une charge de travail accru pour certains

– Un cadrage de l’activité : Procédures, reporting…

– Une demande de polyvalence et de poly-compétences à chacun

– Une réduction de la disponibilité auprès des usagers

Le tout pouvant mener les professionnels à ne plus saisir le sens de leur travail.

  • Le changement sociétal

Les autres changements majeurs sont l’accélération des temps auxquels sont soumis les professionnels ainsi que la complexification des taches qui a lieu à tous les niveaux. On en demande de plus en plus à de moins en moins de personnes. Ils vivent dans une temporalité de plus en plus resserrée avec une accélération des exigences notamment d’adaptation.

Les conséquences que je perçois en temps que psychologue du travail relèvent de la gestion du travail invisible. C’est-à-dire que les professionnels réalisent de plus en plus de tâches invisibles, non répertoriés, techniquement aléatoires et n’appartenant pas à leur mission initiale si bien que le temps passe sans qu’ils aient le sentiment d’avoir exécuté celle-ci.

Pour les associations ayant un recours important aux bénévolats et aux contrats aidés j’ai pu constater une mise en difficulté encore plus importante.

L’impact sur le sens de la mission par ces changements est d’autant plus important que celle-ci est investie affectivement par les professionnels.

Enfin les générations Y et Z me paraissent particulièrement touchées par ces changements sociétaux. Aussi ces jeunes professionnels n’accordent plus la même place au travail dans leur vie que les générations précédentes. Le « bonheur » même dans les métiers de l’accompagnement passe bien moins par le travail.

Évolution numérique et rps en temps reel

Dans le cadre de la prévention des risques psychosociaux au sein des organisations, j’accompagne même une plateforme qui développe une application numérique, dédiée aux entreprises, aux collectivités et aux organisations. Cette application à pour objectif de mesurer le bien être au travail en temps réel. Ma contribution consiste en la création de contenu sur des questions liées au bien être au travail et à la prévention des risques psychosociaux.

De  l’Analyse des pratiques au bien être au travail

Les séances de régulation d’équipe mais également d’analyse des pratiques sont bienvenues pour les équipes. Pour l’analyse des pratiques c’est souvent le moment ou par exemples sur des sites géographiquement éclatés ils arrivent à se retrouver entre pairs.

Ces séances facilitent une intégration, une appropriation de la culture, une socialisation organisationnelle.

Ces séances apportent progressivement une sécurité dans les échanges au sein du groupe et développent un renforcement des capacités d’analyse sans jugement dans la bienveillance.

Dans cet espace les professionnels peuvent prendre conscience qu’ils sont individuellement des acteurs de transformation de leur environnement. Cette prise de conscience contribue à redonner du sens à leur action. Par exemple lors de séances avec des équipes d’entretien les membres de l’équipe ont pu prendre conscience que leur action transforme le quotidien des usagers.

C’est l’occasion pour eux d’œuvrer au renforcement de la cohérence entre leurs valeurs, leurs activités de travail et les tâches accomplies.

Lise LENAIN RPS & Analyse des pratiquesEnfin les séances d’Analyse des pratiques sont un lieu d’émergence des savoir-faire tacites et de leur transmission. Ce que les canadiens nomment les communautés de pratiques.

C’est le moment où émerge à la conscience du professionnel le fait qu’il dispose d’une savoir faire qu’il n’avait pas reconnu comme tel jusque là et donc valorisant.

En savoir plus sur Lise LENAIN
Psychologue du Travail & Intervenante en Analyse des Pratiques

formation pour faire face à l’Usure Professionnelle ou au “Burnout”

Du projet professionnel à l’Épanouissement personnel

  • : Intra-Etablissement
  • : Travailleurs sociaux
  • :
    • Comprendre les éléments sous-jacents au « mal-être » vécu.
    • Se remobiliser professionnellement.
    • Mieux gérer ses états émotionnels.
    • Clarifier et mettre à jour ce que nous partageons ensemble.
    • Clarifier son projet et les orientations à-venir.
    • Trouver la bonne distance d’accompagnement dans le respect de ses besoins.
  • :

    1. Le S.E.P. (Syndrome d'Épuisement Professionnel).

    • Les 3 axes du SEP (auto évaluation)
    • Causes et effets du Burn out

    2.Fonctionnement humain et le système de valeurs

    • Mise à jour du système de valeurs et des orientations du projet professionnel (et personnel)
    • Comprendre et mettre à jour ce qui fonde la mobilisation d’une équipe
    • Poser les bases de l'engagement individuel

    3.La gestion des états émotionnels

    • Stress et neurophysiologie
    • Fonctionnement humain et épuisement professionnel
    • De la prise en compte des besoins et des valeurs à la sur-adaptation
    • La mobilisation des ressources personnelles.
    • Techniques et outils

    4.Le rapport et la relation

    • Jeux et enjeux relationnels
    • Proxémique et communication non verbale
    • La communication et ses biais
    • Techniques et outils de communication
    • L'expression des faits, des besoins, des sentiments et des demandes

    5.Les éléments de contexte

    • L'institution, son histoire, ses règles, ses fonctionnements, son organisation...
    • La population accueillie et ses troubles
    • La mission confiée et ses conditions d'exercice
  • :
    • Apports théoriques
    • Apports techniques
    • Mises en situations
    • Partage de ressources
    • Support de formation
    • Évaluation des acquis de la formation
    • Évaluation de la formation
  • :
    • Intervenant en action sociale
    • Professionnel du secteur
  • : 5 journées
  • : 14 Stagiaires
  • :

    Sur Devis

  • Cadres en Mission
  • 144 Rue Paul Bellamy
  • Nantes
  • 48000
  • : cadres-en-mission@analysedespratiques.com
  • : 06 62 78 25 67

Conférence Risques Psychosociaux

Les journées Lamy de l’actualité : Risques Psychosociaux

  • Stress
  • Harcèlement moral
  • Suicide

Comment les prévenir ? La Responsabilité de l’employeur

Jeudi 17 Novembre 2011 de 9H00 à 17H00 – Hotel In Continental – Paris -Le Grand – Paris 9 ème

Stress excessif, harcèlement moral dû à un management pathogène,violences, discriminations,suicide au travail…

Autant de risques que l’entreprise se doit d’évaluer et de prévenir, sans oublier de réagir lorsque les dégâts n’ont pu être empêchés… Après la médiatisation de suicides en série qui avait conduit le Gouvernement
à mettre en place le plan anti-stress 2010, les partenaires sociaux ont,pour leur part, négocié en mars 2010
un accord interprofessionnel sur le harcèlement moral et sur la violence au travail.Parallèlement, la jurisprudence a modifié la définition de la faute inexcusable pour en permettre une application plus large.
Plus récemment encore, dans les affaires Renault, le tribunal des affaires de sécurité sociale de Nanterre, puis la Cour d’appel de Paris ont condamné la société pour « faute inexcusable » après le suicide de l’un de ses salariés en 2006. En 2011, elle a permis aux victimes d’obtenir une indemnisation de l’ensemble de leur préjudice. Le cap est donc définitivement franchi :l’employeur ne peut plus s’exonérer de sa responsabilité. Il est tenu vis-à-vis de ses salariés à une « obligation de sécurité de résultat ». Le manquement à cette obligation relève d’une faute inexcusable « lorsque l’employeur avait ou aurait dû avoir conscience du danger
auquel était exposé le salarié et qu’il n’a pas pris les mesures nécessaires pour l’en préserver.

  • Comment détecter les différentes situations de souffrance au travail et identifier suffisamment en amont
    les situations à « risques » ?
  • Comment mobiliser les différents acteurs de l’entreprise au service d’un plan de prévention efficace ?
  • Que faut-il modifier dans les méthodes de management ?
  • Faut-il former les cadres à la psychologie ?
  • Selon quels critères médico-juridiques la dépression nerveuse est-elle considérée comme un accident du travail ?
  • Une entreprise peut-elle être tenue pour responsable du suicide d’un salarié sur le lieu de travail ?
  • Quel est le risque juridique encouru ?
  • Qui l’assume ?
  • Quelles sanctions l’employeur doit-il appliquer à l’auteur d’un harcèlement moral ?
  • Quels enseignements tirer des derniers arrêts de la Cour de cassation sur les situations de harcèlement ?
  • Comment inscrire dans le document unique les actions de prévention en matière de risque psychosocial ?
  • La pénibilité mentale doit-elle être inscrite dans les nouveaux plans anti-pénibilité ? 

Coordonnées

A-FCC Analyse des Pratiques Professionnelles
Adresse principale :
Parc Richelieu - Entrée 7
F-33800 Bordeaux, France
Tel:( 33 9) 54 95 76 84
Fax:( 33 9) 59 95 76 84
E-mail: contact(at)analysedespratiques.com
URL: