Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Nice, Toulon…

 09 54 95 76 84  –   Espace Membres    

Pourquoi mettre place un groupe d’analyse de la pratique professionnelle

Pour comprendre pourquoi il est important de mettre en place une telle pratique au sein des équipes prenons un exemple d’une situation vécue. Une équipe accompagnant et intervenant au domicile des personnes âgées : les gestionnaires de cas – MAIA.

Cette fonction très nouvelle en France requiert des équipes expérimentées qui devront accompagner des situations de personnes âgées dites en situations complexes. Les situations relèvent quelques fois de l’intenable et de l’impossible pour les professionnels en poste.

Un problème de posture du gestionnaire de cas:

Le gestionnaire de cas va devoir évaluer et prendre le temps de créer une relation de confiance avec la personne âgée. A contrario, les professionnels intervenant déjà dans la situation n’auront de cesse de demander des actes, des actions, et des réponses immédiates, car la situation perdure souvent depuis longtemps.

Le gestionnaire de cas sera ainsi « tiraillé » entre les professionnels partenaires, la personne âgée, son chef de service, et parfois même la famille. Chaque intervenant souhaitera que le gestionnaire de cas adhère à ses points de vue.

Cette situation est bien souvent pénible et difficile à tenir sur de longs mois.

Jusqu’où aller ? Quelle est ma place ? Suis-je légitime à réaliser cette action ?

Autant de questions auxquelles un groupe d’analyse de la pratique tentera de répondre.

La mise en place d’un groupe d’analyse de la pratique permettra alors de donner un temps privilégié à l’équipe de gestionnaires de cas. Il s’agit d’un espace d’écoute où la disponibilité du groupe et la bienveillance engagée seront présents. Le gestionnaire de cas pourra se repositionner dans sa relation avec la personne âgée, et les partenaires, notamment au travers d’un travail systémique.

Prendre du recul et redonner du sens au travail :

Cet espace de dialogue redonnera du sens à l’action du gestionnaire de cas, notamment grâce à sa posture.

Savoir comment accompagner, comment se positionner est essentiel, et permet de donner du sens à son travail. Ce temps d’analyse de la pratique redonnera du « souffle » au gestionnaire de cas en plein questionnement et en plein doute.

La place du professionnel dans l’accompagnement versus la posture professionnelle est une clé de la réussite de l’accompagnement, et notamment avec des publics très vulnérables comme les personnes âgées en situation complexe.

Savoir prendre du recul et se sentir légitime sont nécessaires dans l’accompagnement, mais d’autant plus lorsqu’il s’agit de population très fragilisée.

L’espace de l’analyse des pratiques est une bulle professionnelle où les gestionnaires de cas peuvent s’exprimer et prendre du recul. Ils se sentent écoutés et considérés.

Ce temps de travail et d’analyse leur donne accès à d’autres clés de lecture des parcours de vie et des liens d’accompagnement qui ont pu se tisser au fil du temps.

L’analyse de la pratique des gestionnaires des cas est une nécessité ressentie par de nombreuses équipes.

Un article de Belinda INFRAY – adimpletionum@gmail.com

Mots-clefs : , , , , ,

Coordonnées

A-FCC Analyse des Pratiques Professionnelles
Adresse principale :
12 Square de Slovaquie
F-35200 Rennes, France
Tel:( 33 9) 54 95 76 84
Fax:( 33 9) 59 95 76 84
E-mail: contact(at)analysedespratiques.com
URL:

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies afin réaliser des statistiques anonymes de visites,de vous proposer des contenus adaptés et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer