Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Nice, Toulon…  

Articles marqués avec ‘Educateur’

communication

Communication quand tu n’es pas là …..

C’est quoi la communication ?

Nombreux sont les professionnels qui prônent cette fameuse communication dans les relations professionnelles mais également dans les rapports interpersonnels au sein des « structures, institutions sociales, médicosociales, sanitaires et toute entreprise ».

D’un point de vue étymologique : communiquer vient du latin COMMUNICARE : mettre en commun, faire part de, partager. La communication est l’action de communiquer de transmettre des informations ou des connaissances à un interlocuteur ou à un groupe.

Pour communiquer chacun sait qu’il faut :
  • Un émetteur,
  • Un récepteur,
  • Un message,
  • Un canal de transmission.

Communiquer est donc une action d’une personne envers une autre. Ce mot action -agir a toute son importance.

Pourquoi est-il important de reprendre les bases de la communication ici et très souvent dans un GAPP ou tout autre type de groupe d’expression de la parole des équipes ?

Dans de nombreux articles, il est fait part de la façon dont nous percevons les choses et dont nous vivons ou éprouvons une situation à caractère professionnelle.

Il m’arrive fréquemment de rappeler lors de la mise en place d’un GAPP les règles qui m’apparaissent nécessaires pour que le groupe fonctionne correctement. Dans ces règles il y a le respect de la parole de chacun, la bienveillance engagée, la confidentialité, et la régularité. Au moins deux de ces règles font appel au principe de la communication : le respect de la parole de chacun et la bienveillance engagée.

Dans un groupe les propos posés autour de la table lors de ces séances, il m’est souvent nécessaire de travailler sur la base de la communication et ses fondements.

La communication ou la non-communication est fréquemment la base des tensions, et des mauvaises interprétations des équipes.

La non-communication : les non-dits :

Je vais illustrer mes propos par un exemple : lors de mes dernières séances un éducateur présente une situation, et nous explique qu’il en a marre. Il a le sentiment d’être toujours obliger de faire des concessions. Je lui demande de préciser les choses et de préciser le contexte. Il s’agit d’un groupe de jardinage qu’il a mis en place dans le foyer, et il fait le choix de prendre en charge des résidants et de leur faire acquérir des compétences : travailler sur le nom des fleurs, organiser les semis, repérer les couleurs ….

Le même jour de l’atelier cet éducateur devait faire un accompagnement extérieur juste avant le début du groupe jardinage. Lors de son retour l’éducateur a constaté qu’une de ses collègues avait débuté l’atelier. Un conflit a éclaté car l’éducatrice a exprimé le fait que le plus important était le plaisir qu’avait pris les résidants à jardiner. L’éducateur en charge de l’atelier jardinage indique que l’atelier a des objectifs pédagogiques, qu’il est préparé et travailler dans un but précis. Dans le groupe d’autres expriment ce même point de vue.

En fait au-delà de toutes les autres problématiques sous-jacentes (une envie de faire le jardinage, une frustration à ne pas le faire, un peu de jalousie et un manque de reconnaissance …), le problème de base réside bien dans le non-dit et l’absence de communication.

Le premier éducateur en charge de l’atelier n’a pas donné clairement ses consignes, le second n’a pas exprimé clairement son envie de participer à cet atelier.

Il s’agissait ici d’un exemple entre deux collègues d’un établissement. Mais dans le quotidien professionnel il est souvent nécessaire de reprendre la problématique de la communication et des ont dits.

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre.

Un travail important autour des enjeux de la communication, du ressenti et de l’interprétation (souvent dangereuse) est donc nécessaire notamment dans les GAPP afin de remédier à cette absence de communication ou une communication biaisée.

Accompagner un changement de paradigme : permettre la communication :

Il est évident que la communication a elle seule peut faire l’objet de plusieurs formations. Toutefois je pense qu’en tant qu’animateur de GAPP nous pouvons régulièrement et de façon pertinente au travers des situations travailler sur la thématique de la communication.

Je reste convaincue que notre travail peut accompagner de véritables changements au sein des équipes. Nous devons rester vigilants pour que les règles soient partagées par tous, tout en étant de véritables facilitateurs dans les groupes.

En Savoir plus sur l’Auteure: Belinda INFRAY
Intervenante en Analyse des Pratiques

APP SAVS

SAVS Cherche Intervenant en Analyse des pratiques – Gironde

Objectif des séances d’Analyse des pratiques en SAVS.
  • Aider les professionnels à  mieux se situer dans l’exercice de leur mission et dans les interactions qu’ils ont avec les usagers, les autres acteurs de l’environnement de l’usager et leur collègues.
  • Aider les professionnels à s’interroger et développer leur pratique commune au sein d’un nouveau service ( faire équipe dans un contexte de réorganisation de service).
Ce SAVS  de la Gironde cherche un professionnel de l’ Analyse des Pratiques. Ce Service d’accompagnement à la Vie Socialepublié son annonce sur le Portail de l’APP ce 27/12/2018. Aussi, vous en trouverez les éléments ci-dessous. L’animation se fait dans le cadre du rapprochement de 4 entités en un seul service. Il est à noter que certains SAVS ne  préviennent pas systématiquement le Portail  de l’Analyse des Pratiques lorsqu’ils ont trouvé leur prestataire. Lorsque nous sommes informés nous indiquons « Pourvu » dans l’annonce. Pour disposer des coordonnées de ce SAVS il est nécessaire de vous enregistrer sur le Portail et de souscrire un abonnement. Après la souscription vous aurez la possibilité également de publier votre profil dans l’Annuaire du Portail de l’Analyse des Pratiques et de la Supervision. Alors, les professionnels du Social, du Médicosocial et du Sanitaire verront votre localisation et disposeront de vos coordonnées.
  • : Gironde
  • : Analyse des pratiques
  • : médicosocial
  • : SAVS
  • : Personnes en situation de handicap mental et psychique
  • :

    Contexte : rapprochement de 4 SAVS pour la constitution d'un seul service.

  • : facultatif
  • : facultatif
  • : Educateurs, CESF
  • : 13
  • : 1
  • : 10
  • : 2_heures
  • : 02/2019
  • : psychologue | psychothérapeute | professionnel_d'expérience du secteur | psychosociologue | consultant | formateur | psychopédagogue
  • :

    La méthode peut être fondée sur une pluralité d'approches.

    L'apport de l'analyse systémique sera cependant un  apport indispensable pour prendre en compte les systèmes complexes dans lesquels évoluent le professionnel et les usagers d'un service d'accompagnement à la vie sociale . La place de l'environnement  et des interactions entre les personnes de cet environnement doivent être appréhendées au sens large ( pas seulement de la famille).

    Une expérience de l'intervenant auprès de services serait un plus ( pas seulement en Institutions).

  • :
crèche

Intervenant en Analyse des pratiques | équipe (s) ITEP- Oise

Objectifs de l’intervention au sein d équipe (s) d’ITEP:

  • Permettre aux équipes d’ouvrir le dialogue, de s’autoriser à dire.
  • Évoquer leurs pratiques, afin de prendre conscience des réalités et, permettre ainsi une certaine analyse.
  • Repérer les dysfonctionnements.
  • Repérer les points forts et les points faibles de l’équipe afin d’améliorer l’accompagnement.
  • Etre dans une véritable dynamique d’équipe.
  • Dans un souci de bien être au travail.
Cette recherche de prestations en APP est postée par un ITEP de L’Oise le 28/112018. Aussi, vous trouverez plus bas les différents éléments relatifs à la recherche de cet ITEP.
Sachez que les établissements sociaux, médicosociaux ou sanitaires qui publient leur recherche d’intervenant ou de prestataires ne nous préviennent pas toujours dès qu’ils disposent de suffisamment de propositions. Donc, quand nous disposons de l’information nous l’indiquons à la fin du titre de la recherche.
Enfin, pour consulter les coordonnées des demandes d’intervention en analyse de la pratique, régulation ou supervision d’équipe vous devez vous abonner au Portail de l’Analyse des Pratiques Professionnelles. A la suite de cet abonnement vous pourrez publier votre fiche dans l’Annuaire du Portail. Vous serez ainsi contacté directement par les Directeurs, les chefs de service ou encore les Responsables des ressources humaines ou une équipe d’ESSMS qui le souhaitent.
  • : Oise
  • : Analyse des pratiques
  • : médicosocial
  • : ITEP
  • : Enfants et adolescents souffrant de troubles du comportement
  • :
  • : ne_sais_pas
  • : non
  • : Educateurs spécialisés, moniteurs educateurs, assistants sociaux educatifs, maitresse de maison a voir pour la participation ou non de la psychologue du groupe et du chef de service éventuellement
  • : 35
  • : 5
  • : 1 séance / mois/ groupe
  • : 1_heure 30
  • : 7/01/2019
  • : superviseur | professionnel_d'expérience du secteur | coach_professionnel | formateur
  • :
crèche

Analyse des Pratiques: Recherche d’un superviseur – Haute Savoie

Nous sommes a la recherche d’un superviseur dans le cadre d’une analyse de la pratique pour une MECS en Haute Savoie

Cette Recherche d’un superviseur a été postée par un établissement du Haute Savoie le 26/11/2018 vous trouverez plus bas les différents éléments relatifs à leur recherche.
Veuillez noter que malgré notre demande les établissements sociaux, médicosociaux ou sanitaires qui publient leur recherche de superviseur ou de prestataires ne nous préviennent pas toujours lorsqu’ils disposent de suffisamment de propositions. Si nous sommes informés nous l’indiquons à la fin du titre de la demande.
Par ailleurs pour consulter les coordonnées des demandes d’intervention en  supervision d’équipe, analyse de la pratique ou régulation vous devez être abonné au Portail de l’Analyse des Pratiques Professionnelles. Cet enregistrement vous permet également de disposer de votre fiche dans l’Annuaire du Portail et d’être contacté directement par les Directeurs, les chefs de service ou encore les Responsables des ressources humaines des ESSMS.
  • : Haute-Savoie
  • : Analyse des pratiques
  • : social
  • : MECS
  • : adolescent
  • : facultatif
  • : facultatif
  • : Educateur
  • : 5
  • : 1
  • : 12 soit une séance par mois
  • : 2_heures
  • : 02/01/2019
  • : psychologue | psychothérapeute | psychanalyste | superviseur | professionnel_d'expérience du secteur | sociologue
  • :
Intervenant en Analyse des Pratiques

Recherche Intervenant en analyse de la pratique – Haute-Marne

A la demande de certains salariés dans le cadre du besoin de reconnaissance de leur expertises professionnelles et plus spécifiquement les infirmiers.

  • : Haute-Marne
  • : Analyse des pratiques | Supervision d'équipe
  • : médicosocial
  • : Centre d'Accueil et d'Accompagnement
  • : Usagers de drogues
  • : ne_sais_pas
  • : Ne sais pas
  • : educateur , moniteur , infirmier , maitresse de maison
  • : 7
  • : 1
  • : Trimestriel
  • : 3_heures
  • : 01/01/19
  • : psychologue | superviseur | professionnel_d'expérience du secteur | consultant | formateur | sociologue
  • :
crèche

Recherche intervenant analyses des pratiques – Seine Saint Denis

Les personnels accompagnent des usagers à leur domicile sur différents sujets.

Ils ont une également une fonction de coordination.

Ainsi il est nécessaire qu’un espace de parole et de discussion existe.

  • : Seine-Saint-Denis
  • : Analyse des pratiques
  • : médicosocial
  • : SAVS SAMSAH
  • : Personnes en situation de handicap psychique et/ou defiscient intellectuel
  • :

    Un GAP a déjà été mis en place mais il s'est révélé infructueux. 

  • : ne_sais_pas
  • : Ne sais pas
  • : Educateur, CESF, AMP, psychologue, aide soignante,personnel administratif
  • : 8
  • : 1
  • : 10
  • : 1_heure 30
  • : 01/02/2019
  • : psychanalyste | professionnel_d'expérience du secteur | psychopraticien | consultant
  • :

Recherche Intervenant en analyse des pratiques – Calvados

  • Retour sur des situations complexes
  • accompagnements des travailleurs sociaux dans la prise de décisions et recul
  • : Calvados
  • : Analyse des pratiques
  • : social
  • : CCAS - Travailleurs sociaux
  • : Public en difficulté sociale
  • :
    • Changement d'intervenant
    • Cumulation de situations sociales complexes
  • : non
  • : Ne sais pas
  • : Educateur, CESF, AS
  • : 8
  • : 1
  • : 10 séances par annnée
  • : 1_heure 30
  • : 05/02/2019
  • : psychologue
  • :

    Approche réflexive et analytique

  • :
crèche

Cherche intervenant en Analyse de pratiques pour équipe – Aveyron | Pourvue au 30/11/2018

Permettre à l’équipe composée de médecins, infirmiers, éducateur, psychologue, assistant social et secrétaire d’avoir un espace d’expression de manière mensuelle au sujet des prises en charges et de la coordination d’équipe qui est le ciment des prises en charges.

  • : Aveyron
  • : Analyse des pratiques | Supervision d'équipe
  • : médicosocial
  • : Service d'Addictologie
  • : usagers addicts (surtout toxicomanie)
  • :

    Renouvellement d'une partie de l'équipe avec recherche de sens collectif et individuel et de cohésion. Il n'y a jamais eu de supervision dans ce service.

  • : non
  • : non
  • : Medecins, IDE, educ, psycho, A Social, secretaire
  • : 10
  • : 1
  • : 12
  • : 2_heures
  • : Octobre 2018
  • : psychologue | professionnel_d'expérience du secteur
  • :
crèche

Recherche intervenant en analyse des pratiques – Var – Pourvue au 18/10

  • Permettre aux éducateurs de s’exprimer et échanger librement sur les situations prises en charge et prendre du recul sur leurs pratiques professionnelles.
  • : Var
  • : Analyse des pratiques
  • : médicosocial
  • : Prévention spécialisée
  • : Jeunes 6-25 ans et familles
  • :

    Remise en place de séances d'APP dans un contexte d'augmentation de l'activité de l'association, notamment sur d'autres territoires.

  • : facultatif
  • : Ne sais pas
  • : Educateurs
  • : 32
  • : 4
  • : 6
  • : 2_heures
  • : 10/09/2018
  • :

Le travailleur social face à la Supervision

Christophe est éducateur spécialisé intervenant sur le SEPA ( Service Educatif et Psycho-thérapeutique Institutionnel pour Adolescents ), service d’un C.D.E.F ( Centre Départemental de l’Enfance et de la Famille ).

Il a été recruté au CDEF en 2004, dans un premier temps sur un internat qui accueillait des adolescents, avant que le SEPA ne soit crée.

Une supervision psychanalytique

L’équipe ayant alors à faire avec un réel particulièrement éprouvant, des séances mensuelles dites de supervision avaient été mises en place sur l’internat d’adolescents.
L’intervenant recruté était psychanalyste et avait préféré nommer ces séances de ‘super audition’ afin que le signifiant choisi soit au plus près de ce dont il s’agissait selon lui: écouter les professionnels parler de leur pratique. Le style et la formation de l’intervenant l’amenait aussi à conceptualiser ce qu’il entendait en référence à la théorie Lacanienne et aux questions de structure psychologique.

Christophe a bénéficié de ces séances pendant 3 ans sur l’internat puis cela s’est poursuivi pendant 5 ans sur le SEPA, ce dernier service ayant été pensé et crée en 2007 pour répondre à des problématiques pour lesquelles les structures d’internats de type classique se retrouvaient débordées.

Au bout de ces 5 années il était toujours satisfait de ces séances mais une partie de l’équipe n’y trouvait pas son compte. Ils souhaitèrent y mettre fin. Cela qui fut signifié à la Direction et au superviseur lui même. Les séances de supervision furent arrêtées.

De l’efficacité perçue de séances de supervision

Christophe analyse les insatisfactions de ses collègues d’alors au regard du style de l’intervenant qui laissait les professionnels face à leur silence et qui maniait des concepts auxquels une partie de l’équipe ne comprenait pas grand-chose et qu’ils ne cherchaient pas particulièrement à questionner pour autant. La plainte des professionnels s’exprimait dans des termes tels que «il ne se passe rien…à quoi cela sert t’il? On a encore perdu 2 heures…»

Les freins au re-démarrage de séances de supervision

3-4 années se sont écoulées avant qu’elles ne reprennent avec une nouvelle intervenante. D’après Christophe cette période ‘sans’ a été marquée par une forme de désintérêt pour certains ou par de la gêne pour d’autres au regard de l’obligation qui était faite par le projet de service à ce qu’elles se tiennent. Personne n’interrogeait le sens véritable de cette suspension. Il semble que la reprise de la supervision ait traîné par manque de désir de l’équipe mais aussi par la contrainte qui avait été initialement posée par la direction de l’époque pour le recrutement d’un superviseur qui devait alors être rattaché à une école de psychanalyse. Il a été en effet difficile de trouver un intervenant répondant à cette condition et l’assouplissement des conditions de recrutement ultérieur l’a facilité.

La nouvelle intervenante a été trouvée par les chefs de services éducatifs du CDEF.

Il s’agit d’une psychologue clinicienne d’orientation psychanalytique, plus dynamique que le superviseur précédent, apportant sa contribution en demandant aux participants ce qu’ils veulent traiter et en venant débusquer leur parole des lorsqu’elle semble ‘en panne’.

Si Christophe constate que malgré la différence notable de style de l’intervenant, la plainte de certains de ses collègues à l’égard de la supervision revient, il souligne aussi que cette plainte est moins unanime car la façon de travailler de la superviseuse satisfait certains autres collègues qui ne l’étaient pas avant.
Chez ceux qui ne sont pas satisfaits il semble qu’il s’agisse de la même résistance à partager en présence du tiers superviseur des interrogations qui  s’expriment par ailleurs dans «l’entre soi» des relations de collègues à collègues sur le service.

De l’importance de la demande et de l’engagement

Dans son analyse Christophe revient sur le fait qu’à l’origine de la mise en place des séances sur l’internat d’adolescents,  ’équipe était toujours partante :

«Historiquement, les séances de supervision se sont mises en place à partir d’un réel traumatique. Nous vivions à l’époque des sortes de prémisses de psychothérapie institutionnelle à l’échelle d’un petit groupe…. On nous laissait beaucoup de liberté au regard du réel très difficile auquel nous nous coltinions. Mais pour cela on avait besoin d’un tiers. Et c’est dans cette nécessité impérieuse et cette liberté de manœuvre que la supervision a pris place pour nous. Ensuite, au SEPA il y avait de nouveaux collègues pour lesquels les séances de supervision étaient déjà là sans qu’ils n’en connaissent l’histoire, l’équipe n’étant plus la même hormis trois d’entre nous qui étions là depuis le début ».

Christophe pour sa part était satisfait du travail du premier superviseur,et il l’est aussi de celui de l’intervenante actuelle.

Mais Christophe est de ceux qui ont été pris dans l’histoire de leur mise en place dès le démarrage..

Interview réalisé par Christine Vaugrente – En savoir plus sur l’Auteur

Coordonnées

A-FCC Analyse des Pratiques Professionnelles
Adresse principale :
Parc Richelieu - Entrée 7
F-33800 Bordeaux, France
Tel:( 33 9) 54 95 76 84
Fax:( 33 9) 59 95 76 84
E-mail: contact(at)analysedespratiques.com
URL: