Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Nice, Toulon…  

Articles marqués avec ‘Cahier des charges’

Trouvez votre intervenant et/ou formateur en Analyse des Pratiques

A l’époque où j’exerçais en qualité de Chef de service puis de Directeur au sein de différents établissements j’ai rencontré, plus d’une fois bien des difficultés, pour trouver le  professionnel susceptible d’animer des séances d’Analyse des Pratiques auprès des équipes en place.

D’un côté, le cahier des charges de la prestation imposait généralement un minimum de contraintes auxquelles il n’était, la plupart du temps, pas possible de déroger. De l’autre, les prestataires potentiels de ma connaissance ne disposaient pas toujours des compétences et de l’expérience requise pour accompagner les équipes face aux problématiques qu’elles rencontraient au quotidien.

Aussi, une fois intervenant en analyse des pratiques moi-même, la question de la rencontre entre établissements en quête d’un professionnel et prestataires s’est posée une nouvelle fois de manière accrue. La vidéo ci-dessous explique comment disposer, dans les meilleurs délais, des propositions d’intervention nécessaires à la réalisation du choix de votre prestataire. Par la même occasion vous en saurez un peu plus sur le Portail et l’aventure qui l’a conduit à devenir l’un des principaux site de référence sur la thématique qui nous intéresse.

 

 L’annuaire: L’Annuaire du Portail réunit à ce jour plus de 130 professionnels de l’Analyse de la pratique, de la régulation ou de la supervision d’équipe. La grande majorité sont des indépendants ou travaillent à plusieurs en association. Lorsque vous prenez contact avec les intervenants inscrits dans l’Annuaire vous êtes en relation direct avec eux.

Le formulaire de demande d’intervention: Si  vous souhaitez solliciter un grand nombre d’intervenants, sachant que seuls ceux intéressés par votre demande ou disponibles répondront, ils vous est possible de compléter le formulaire dédié que nous leur adresserons. Ce formulaire reprend à minima les éléments indispensable d’un cahier des charges en vue de l’élaboration d’une proposition d’intervention écrite et chiffrée. Nous vous invitons à nous prévenir lorsque vous disposerez de suffisamment de proposition afin que nous le fassions savoir aux autres prestataires susceptibles de répondre à leur tour.

Téléchargez le guide méthodologique de mise en place de séances d’APP:  Plusieurs professionnels ont mutualisé leurs ressources pour élaborer un Guide méthodologique à votre disposition gratuitement sur le Portail.

Pour toute question : contact(at)analysedespratiques.com

L’ANALYSE DES PRATIQUES à travers le prisme des directeurs d’Etablissements…

La mise en œuvre d’un dispositif d’analyse de la pratique (« dispositif » entendu ici comme mise en œuvre au sein de plusieurs types d’établissements et non seulement de quelques séances annuelles éparses ci et là) pose toujours quelques questions en amont aux Directions et cadre du secteur médico social.

Nous allons tenter dans cet article de répondre à certaines d’entre elles, à l’aune de l’expérience qui est la nôtre.

Tout d’abord le choix de l’intervenant.

Qui est à même de répondre aux attentes multiples : celles du directeur, du personnel, des deux ?

Le choix de l’intervenant est capital car il sous-tend le choix de la méthode. Et il ne peut y avoir d’analyse de la pratique sans méthode.

En amont, il est plus que nécessaire de choisir et « trier » parmi les prétendants selon des critères précis comme par exemple :

  • la méthodologie utilisée,
  • son socle théorique,
  • mais aussi les références de l’intervenant en matière d’analyse de la pratique.

Le temps de la rencontre et de l’exposé sont incontournables pour choisir en pleine conscience et connaissance. On ne saurait que recommander aux Directeurs d’établir un cahier des charges précis bien avant de se lancer dans la recherche d’intervenants. Ceci pour bien identifier et consigner les attentes (du personnel notamment) afin d’éviter des écueils une fois le dispositif en place (comme par exemple la dissonance entre attente du personnel et méthodologie conduisant souvent à une « démotivation » des deux parties se poursuivant par une usure naturelle, finissant par la mort programmée du dispositif).

Bon nombre de professionnels gardent en mémoire des mauvaises expériences de l’ADP parce que cette étape a été négligée ou survolée 

Ensuite il y a le temps de l’organisation qui doit se faire en étroite concertation avec l’intervenant choisi ( organisation sur plusieurs journées dans le cas d’un dispositif conséquent, nombre de séances : pas moins de six par an par groupe…)

A ce stade la question qui vient souvent est de savoir si le Directeur impose la participation où si cette dernière reste le choix des salariés. Encore une fois, tout dépendra des objectifs que vous cherchez à atteindre dans la mise en oeuvre d’un dispositif.

Si vous souhaitez en faire un outil institutionnel, une sorte d’espace de réflexion, de travail, d’élaboration du sens, où si vous souhaitez « contrôler » la manœuvre (et non plus faire place à l’oeuvre) votre positionnement ne sera pas identique. Juste préciser ici qu’une analyse de pratique n’est pas un outil de contrôle. Ceci se discute avec l’intervenant, en tous les cas, le projet doit exposer le pourquoi de votre choix (obligatoire où non).

Enfin, je parle de projet car il s’agit bien d’un projet ouvert, co construit entre deux parties. Ce projet comporte des règles (éthique, déontologique, neutralité) que toute Direction doit comprendre et accepter. Si rien ne peut être dévoilé du contenu propre des séances, un bilan « circonstancier » est nécessaire (thématiques, situations abordées, pistes et hypothèses retenues dans certaines situations générales…). Il y a une transparence dans le projet, des mises au point sont préconisées régulièrement entre les trois parties : équipe, intervenant, Direction.

Résumons donc :

  1. Phase amont : cahier des charges, attentes respectives, objectifs et sens…
  2. Phase de rencontre : choix de l’intervenant, choix de la méthode, du projet
  3. Phase pré opératoire : co élaboration du dispositif, mise en œuvre (rôle de l’établissement)
  4. Phase opératoire : planning des séances, point bilan des acteurs, compte rendu écrit des séances
  5. Phase suivi : reconduction du dispositif (trois années) changement d’intervenant….

Retour d’expérience sur la mise en place de sessions d’Analyse de pratique par les Directions

Quelles est la (ou les) problématiques majeures que rencontrent les Directeurs lorsqu’ils souhaitent mettre en place des séances d’Analyse des pratiques ?

Bien souvent les directeurs / trices  me sollicitent sur deux modes :

  • Soit ils souhaitent passer a un autre mode d’intervention en supervision ou analyse des pratiques parce que l’ancien était la depuis longtemps  (souvent plus de Cinq ans) et ils voudraient redynamiser le travail  la mise en réflexion .  par moment avec des demandes très précises de type systémique ou travailler avec le groupe familial  sur fond de volonté de mettre à disposition des professionnels un espace ou il puissent remettre en question leurs pratiques , s’autoriser a douter des mots et attitudes en rapport a ce qu’ils sont.
  • Sur le deuxième point il s’agit de demandes qui commencent à apparaitre, de demandes d’intervention pour les équipes de directions. Les cadres sont pris dans des injonctions pouvant paraitre paradoxales. J’interviens alors afin de faciliter la remédiation , le positionnement et l’orientation comment travailler autour du sujet du  groupe.

A quelles évolutions actuelles relative à l’Analyse des pratiques dans les établissements (textes, obligations, économie, contexte….) doivent faire face les Directeurs ?

L’exigence budgétaire est l’argument qui arrête la démarche pour promouvoir l’analyse des pratiques en établissement. Les directions me contactent puis reportent ou annulent la démarche faute de budget prévu à cet effet c’est la quadrature du cercle car les tutelles promeuvent l’intervention de tiers extérieurs sans en donner les moyens. Le fait est que l’intervention d’un professionnel libéral à un cout .

Quelles sont les principales étapes méthodologiques qu’un Directeur doit suivre pour la mise en place de séance, choix de l’intervenant… ?

Prendre du temps pour trouver le bon interlocuteur se fait en plusieurs étapes :

  1. Publication d’une annonce sur le site de l’Analyse des pratiques professionnelles
  2. Prise de contact par le prestataire entretien d’un quart d’heure sur les motifs et compétence du professionnel .envoi de devis.
  3. Rencontre avec les équipes lors d’une première séance
  4. Contractualisation

En quoi et comment un intervenant en Analyse des pratiques peut-il accompagner un Directeur dans cette méthodologie ?

Il peut a tout moment :

  • Me contacter
  • Utiliser la base de donnée du Portail de l’Analyse des pratiques professionnelles
  • Sollicité les opinions des autres directions.

Un article d’Olivier CAILLE

Coordonnées

A-FCC Analyse des Pratiques Professionnelles
Adresse principale :
Parc Richelieu - Entrée 7
F-33800 Bordeaux, France
Tel:( 33 9) 54 95 76 84
Fax:( 33 9) 59 95 76 84
E-mail: contact(at)analysedespratiques.com
URL: