Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Nice…

Livre: Les outils de la supervision

Florence LAMY et Michel MORAL – InterEditions

Écrit à deux voix par Florence Lamy et Michel Moral, l’ouvrage débute par un dialogue des auteurs qui met en jeu les bonnes raisons de s’être lancés dans ce projet. Leur expérience est celle du coaching et de la position de superviseurs de coaches. C’est de cet accompagnement qu’ils ont construit un corpus de références et de pratiques de la supervision.

La supervision individuelle y est déployée, tout comme celle qui se pratique en groupe inter-entreprise. Ce que les auteurs appellent la supervision « intra entreprise » y trouve place. Un autre préliminaire à la lecture, de notre observation, a trait à ce que, des enjeux du coaching d’entreprise, Florence Lamy et Michel Moral en prennent en compte les exigences de performance et d’efficacité des coachés, la réalité économique du marché du coaching et donc de celui de la supervision. Les exigences des entreprises clientes n’y sont pas posées comme un problème, à l’inverse comme un facteur de tension productive du métier de l’accompagnement en entreprise.

De la même façon, les auteurs prennent appui sur les normes internationales des métiers du coaching pour se référer à une conception qui s’inscrit dans un système régulé par des principes de Qualité et de référentiels de compétences. Ce point de vue socio-économique et idéologique nous paraît opérer un choix pour le lecteur : l’accepter et en tirer d’utiles conséquences, ou le refuser et se mettre en résistance.

Pour notre part, nous reconnaissons aux auteurs le mérite de ne pas se cacher derrière leur petit-doigt. Le coaching et ses extensions dont la supervision fait partie, individuelle comme groupale, relèvent bien d’une réalité socio-économique et d’une demande sociale : celle des entreprises et par conséquent des enjeux de marché avec leurs tensions, leurs logiques compétitives et la demande d’efficacité. Souvent, nous entendons un discours lénifiant sur le coaching, du côté de l’humanisme, alors que les enjeux des dirigeants et des managers comportent des plans politiques, de pouvoir et de responsabilités, dans une ambivalence de contexte normatif prégnant allié à la recherche de singularité : préserver et soutenir les avantages concurrentiels de son entreprise, et la mobilisation des employés. Les auteurs rappellent l’histoire de la supervision, en tout cas et les débuts de son histoire contemporaine associée à la psychanalyse et au contrôle d’un clinicien par un autre placé dans la position de superviseur, et les évolutions en lien avec l’émergence d’autres référentiels liés au renouvellement thérapeutique et de la relation d’accompagnement.

Riche d’informations et de modèles diversifiés, le lecteur du livre de LAMY et MORAL n’y trouvera pas un courant ou une clinique, mais un vaste panorama dans lequel chacun-e puisera selon le contexte de ses interventions et besoins, tout comme de sa professionnalisation. Guide pratique, voire pragmatique, « les outils de la supervision » est organisé en deux parties.

  1. La première partie a trait aux compétences du superviseur. Y est déployée la question de l’organisation de la profession de superviseur, notamment l’organisation des qualifications et accréditation. On y trouvera d’utiles références aux normes et définitions internationales des métiers de l’accompagnement, dans un monde économique où les processus Qualité et les référentiels occupent de la place en tant que choix et transactions entre clients et prestataires. La suite de la première partie de l’ouvrage développe les éléments de la relation d’accompagnement individuel : du contrat de supervision, de la relation entre superviseur et supervisé, du processus de supervision et de ses points aveugles, des questions éthiques, et de la posture professionnelle du superviseur.
  2. La deuxième partie aborde les techniques de supervision, à la fois dans l’individualisation d’un processus d’accompagnement et la supervision de groupe. Les différents modèles y sont passés en revue, avec quelques repères importants. La richesse informative de l’ouvrage se trouve aussi dans cette deuxième partie avec un nouveau panorama, cette fois celui des techniques collectives. On appréciera cette ouverture, car dans l’animation de supervisions collectives, lorsque la démarche bloque ou se fige, le processus même du travail groupal et des techniques utilisées peut faire frein et nécessiter que le superviseur repense son approche ou les moyens qu’il emploie pour mettre le groupe qu’il anime au travail.

En annexe, l’ouvrage comprend un chapitre qui éclaire les mécanismes intrapsychiques et interpersonnels à l’oeuvre dans toute dynamique groupale et relation à un tiers. Une conversation entre les auteurs et une bibliographie aux sources internationales fournies concluent ce livre documenté.

Une Note de Lecture de Marc LASSEAUX …en savoir plus…

Mots-clefs : ,

Coordonnées

A-FCC Analyse des Pratiques Professionnelles
Adresse principale :
5 allée de Mouettes
F-33500 Libourne, France
Tel:( 33 9) 54 95 76 84
Fax:( 33 9) 59 95 76 84
E-mail: contact(at)analysedespratiques.com
URL: