Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux, Rennes…
Près de 300 Professionnels au service des Equipes



Recherchez dans les articles

Quid de l’Analyse des Pratiques des soignants auprès de patients chroniques ?

soignant

L’Analyse des Pratiques et la Formation Continue des soignants représentent deux leviers qui permettent d’améliorer significativement la qualité relationnelle soignant-patient.  Aussi, ces interventions peuvent être mises en place au sein des Centres Hospitaliers et Centres Hospitalo-Universitaires qui accueillent des patients atteints de différentes pathologies chroniques.

Les soignants et les patients chroniques à l’Hôpital

Dans les établissements sanitaires comme ceux, par exemple, de Nancy, Metz, Mulhouse, Strasbourg, Colmar,  Sarreguemines et d’autres villes du Nord Est de la France les médecins,  infirmiers(es) et aides-soignants(es) sont confrontés à des patients chroniques. Ainsi, ces patients reviennent régulièrement en milieu hospitalier pour le traitement et le suivi de leur maladie. Ces hospitalisations peuvent également être dues à des épisodes d’aggravations ou de complications de leur maladie.

L’accompagnement relationnel de ces patients chroniques fait partie intégrante du soin. Or, en raison de multiples facteurs liés au contexte de soins, au patient ou au soignant, la relation soignant-patient peut s’avérer difficile à gérer. Enfin, dans certaines situations elle peut même entraver l’activité de soin.

Les difficultés des soignants 

Dès lors, de nombreux soignants sont en difficulté pour mettre en œuvre une posture relationnelle d’aide à l’égard de ces patients. Or, l’accompagnement relationnel a une valeur thérapeutique. C’est ainsi qu’il favorise une meilleure acceptation du vécu de la maladie par le patient et une meilleure collaboration soignant-patient.

Lors de l’Analyse des Pratiques,  les soignants  expriment leurs souffrances relationnelles avec certains patients chroniques. Parfois, ces difficultés conduisent les soignants à adopter des mécanismes de défense,  ils sont alors « en réaction » et non plus réellement « en relation » avec les patients. Ces comportements de soignants viennent entraver la relation d’accompagnement avec le patient.  Ainsi, pour des raisons diverses, les soignants ne mobilisent pas les ressources psychologiques, spirituelles et communicationnelles pour gérer ces situations relationnelles difficiles. Ces ressources se développent tout au long de la carrière professionnelle du soignant.

L’Analyse des Pratiques en équipe soignante

L’Analyse des Pratiques professionnelles est plus qu’un simple groupe de parole.  Elle permet la prise de conscience et l’expression de ces difficultés relationnelles. Elle offre la possibilité aux soignants, qu’ils soient médecins, infirmiers(es) et aides-soignants(es), de prendre un temps pour « ventiler » leurs émotions. C’est pourquoi l’Analyse des Pratiques est la première étape du plan d’amélioration des pratiques.

Planifier l’amélioration des pratiques professionnelles en milieu hospitalierCHRISTINE-MENGUS

 Idéalement il convient d’accompagner les équipes dans la mise en place de ce plan. Dans un premier temps, chaque soignant peut se fixer des objectifs d’amélioration de ses compétences psychosociales.  Ensuite, selon les besoin de chacun, une formation « sur mesure » pourra permettre aux soignants de développer leurs compétences psychosociales. Grâce à celle-ci,  ils développeront ou acquerront une posture réflexive et professionnelle à l’égard des patients.

Par ailleurs, notons que cette formation s’inscrit dans une démarche de prévention des risques psychosociaux –  RPS. C’est  ainsi l’occasion pour les soignants notamment du Grand Est d’amorcer ou d’enrichir leur réflexion sur les attitudes à mettre en place pour se préserver et être aidant pour soi-même.

La manifestation de l’empathie du soignant à l’égard du patient chronique n’est pas une variable annexe au traitement, mais elle a des effets thérapeutiques chez le patient comme le soulignent de nombreuses études. Les patients chroniques et plus largement chaque patient sont en attente d’être écouté, entendu, compris et reconnu par les soignants. Cette démarche contribue à construire une alliance thérapeutique entre le soignant et le patient, gage d’efficacité et d’optimisation des soins.

Christine MENGUS, Formation, Conseil, Analyse des Pratiques, Tutorat.

CHU, Clinique, Hopital, soignant

Coordonnées


A-FCC Analyse des Pratiques Professionnelles
5 allée de Mouettes - F-33500 Libourne, France
Tel:+33(0)6 62 78 25 67
E-mail: contact(at)analysedespratiques.com
URL: