Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Nice, Toulon…  

Des outils innovants pour les groupes d’analyse de la pratique professionnelle

L’animation des groupes d’analyse de la pratique professionnelle est plus ou moins « codifiée », tant au niveau du profil des intervenants que de la structure de la séance. En effet, nombreuses encore sont les structures qui recherchent et privilégient plutôt un profil psychologue. Concernant l’animation de la séance, je me suis beaucoup interrogée sur le côté figé des séances. Pourquoi les séances ne seraient-elles pas aussi l’objet d’animations atypiques ?

Une interrogation sur les séances d’APP dépassée :

J’anime des groupes d’analyse de la pratique professionnelle depuis plusieurs années maintenant. J’ai été formée à l’animation de ces groupes. J’en a gardé une architecture, et du coup une certaine rigueur dans l’organisation de la séance.

A plusieurs reprises comme nombre d’animateurs de GAPP, j’ai été confrontée à des difficultés : l’absence de situations, ou la difficulté de la mettre en mots.

Je me suis bien évidemment interrogée sur ma propre pratique et sur ce que je pouvais induire au sein des groupes. Mais j’ai aussi cherché à trouver des outils pour faciliter cette prise de parole.

Aujourd’hui j’ai passé le cap de l’interrogation, et je m’autorise régulièrement en fonction du besoin, du groupe, de la question, bref de l’ensemble du contexte à utiliser un outil qui sort du contexte de l’analyse de la pratique professionnelle.

Exemples d’outils en séance d’analyse des pratiques :

Dans un groupe de professionnels de la petite enfance (dans un relais parental) : j’utilise régulièrement un jeu de carte. En effet, ce groupe avait du mal à prendre la parole. J’ai alors utilisé un jeu de cartes pour le permettre de prendre la parole à tour de rôle. Après plusieurs séances, où les participants réclamaient ce jeu de carte, la prise de parole s’est réellement libérée, et ce jeu n’est plus d’actualité. Aujourd’hui le groupe fonctionne avec des situations cliniques qui les mettent en difficulté, et n’ont plus le besoin d’utiliser cet outil.

Dans un autre groupe accueil de jour personnes âgées : j’utilise le théâtre. Dans ce groupe, j’ai institué une fois par trimestre la venue d’un comédien qui théâtralise les situations. Cela fait un bien fou à l’équipe de sortir des sentiers battus de l’analyse des pratiques conventionnelle. Au-delà de l’impact avéré de la mise en scène sur la perception des professionnels quant à leur mode d’intervention, il y a une forme de plaisir à jouer des rôles. Les peurs de jouer devant les autres ont été vite dépassées. Ces jeux permettent aux équipes de dédramatiser les situations, et de prendre conscience autrement de postures professionnelles qui peuvent impacter le comportement des aînés.

Dans d’autres groupes je vais utiliser ponctuellement des outils comme des exercices de respiration, ou des exercices de travail de la posture, de l’ancrage.

Bref, aujourd’hui lors des séances d’analyse des pratiques, je ne m’interdis plus de mettre en place un outil nouveau. Bien sûr cela va quelques fois perturber le groupe, mais cela va aussi très souvent lui permettre de faire un pas de côté nécessaire à la réflexion, et l’analyse.

Aucune obligation pour les membres du GAPP : 

Je suis bien entendu vigilante à ce que le groupe soit réceptif. Il n’est pas envisageable de forcer un groupe à utiliser un outil avec lequel il ne se sentirait pas à l’aise, voire serait en opposition. Il y a des groupes où je n’utilise aucun outil car l’opportunité d’utiliser un outil ne s’est pas fait ressentir.

Ce que je remarque maintenant c’est que cette liberté dans l’utilisation d’outils divers et variés, et ainsi l’animation des GAPP, me permet de d’accompagner au mieux les équipes et de créer de véritables liens de confiance notamment grâce à l’humour et la dérision au travers de ces jeux.

Ces outils font partie intégrante de ma façon d’animer, je ressens une réelle liberté et j’en fais profiter les groupes que j’accompagne.

En savoir plus sur Belinda INFRAY
Professionnel de l’Analyse des Pratiques Basée en Occitanie
intervenant également sur la région île de France

Mots-clefs : , , , ,

Coordonnées

A-FCC Analyse des Pratiques Professionnelles
Adresse principale :
Parc Richelieu - Entrée 7
F-33800 Bordeaux, France
Tel:( 33 9) 54 95 76 84
Fax:( 33 9) 59 95 76 84
E-mail: contact(at)analysedespratiques.com
URL: