Skip to main content
Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux, Rennes…
Plus de 460 Professionnels au service des Equipes

Recherchez dans les articles

Analyse des Pratiques Managériales: redonner du sens au métier de manager

Analyse des Pratiques Managériales - Manager

L’Analyse des Pratiques Managériales est un outil pour répondre à la complexité du métier de Manager qui s’exerce au sein d’un collectif de travail composé de nombreuses parties prenantes, avec une complexité croissante des problématiques à résoudre et des questions à traiter.

C’est un métier qui se construit pas à pas, dans une temporalité différente de celle de l’équipe et des attendus de la hiérarchie. Le Manager doit « produire » et en même temps se développer, continuer à apprendre, s’ajuster. Penser et agir avec les paradoxes, les frustrations, les incertitudes et les écarts constants entre les situations réelles et les situations souhaitées. C’est pourquoi, devenir Manager s’inscrit dans ce processus de croissance au cours duquel les Managers apprennent à déconstruire leurs cadres de référence pour mieux les reconstruire.

Dès lors, les Managers peuvent se questionner sur leurs pratiques:

  • Comment être reconnu et se légitimer ?
  • Comment favoriser la confiance et l’engagement des équipes ?
  • Comment interagir en interne avec la hiérarchie, les professionnels et en externe avec les partenaires, les autorités de tutelle notamment ?
  • Comment s’affirmer avec bienveillance et sans complaisance et, en même temps, assumer ses doutes et ses fragilités ?
  • Comment générer une dynamique de responsabilité et d’autonomie ?
  • Comment repérer et mieux comprendre les dynamiques d’équipe?
  • Comment agir en situation de tensions relationnelles? ….

C’est-à-dire comment manager dans la complexité et comment (re) donner du sens à l’action managériale ?

Si les professionnels (l’équipe pluridisciplinaire) bénéficient le plus souvent de temps réguliers d’Analyse des Pratiques Professionnelles (APP), il est plus rare que Directeurs, Directeurs adjoints, Chefs de service et Coordinateurs d’équipe bénéficient de temps d’Analyse des Pratiques Managériales (APM).

Pourquoi l’absence de ce dispositif d’Analyse des Pratiques Managériales dans les organisations employeurs ?

Alors même que le Manager se pose dans sa pratique quotidienne des questions, seules quelques organisations ont mis en place ce dispositif et les hypothèses peuvent être les suivantes:

  • La méconnaissance de la mise en place possible d’un tel dispositif pour les managers ?
  • La Direction Générale ou le N+1 pensent être suffisamment en soutien ?
  • La crainte que le groupe soit un lieu de revendications et de critiques ?
  • L’existence d’autres dispositifs tels que la formation continue, qui en deviennent exclusifs ?
  • Les peurs de la hiérarchie de perdre, d’une certaine façon, le contrôle si les collaborateurs développent leur autonomie, leurs initiatives et sollicitent le dialogue pour plus de coopération ?
  • Une organisation du travail qui mise tout sur l’action, l’opérationnel et la rapidité d’action ?

Quoi qu’il en soit, des conditions sont à réunir pour installer l’Analyse des Pratiques Managériales.

Un engagement de la hiérarchie.

L’une de ces conditions essentielles est que cette action doit être portée favorablement par la hiérarchie, c’est-à-dire par le niveau N+1 et N+2 dans l’idéal des managers qui participeront à l’APM.

Cette même hiérarchie doit s’engager à fournir les conditions matérielles nécessaires à la bonne réalisation du dispositif notamment la disponibilité du manager pour les séances d’APM. Le contexte organisationnel plus largement et l’organisation du travail à un niveau plus micro sont à prendre en compte. En effet, ils impacteront la mise en place de ce groupe et le sens même donné au groupe par les participants. L’organisation employeur doit accepter de ralentir le rythme d’activité des managers en leur libérant du temps pour s’engager durablement dans un tel groupe. Elle devra aussi veiller à le préserver. Le temps d’APM sera un temps non négociable.

La volonté de mettre en place un dispositif APM est le signe d’un certain courage managérial.

Lorsqu’une Direction Générale ou une Direction des Ressources Humaines décident de déployer un dispositif d’Analyse des Pratiques Managériales (APM), elles font le choix d’accompagner les transformations individuelles et collectives.

En effet, elles décident par ce choix de créer les conditions qui vont favoriser l’autonomie et le sens de la responsabilisation, car elles acceptent d’une certaine façon de sortir d’un carcan hiérarchique et vertical et prennent le risque de la remise en cause. En effet, les Managers vont développer une posture réflexive qui peut les amener à évoluer dans leur posture et dans leurs pratiques managériales.

Ce dispositif a de la valeur ajoutée à au moins deux niveaux :

La valeur ajoutée du dispositif d’Analyses des Pratiques Managériales pour l’organisation employeur.

En effet, ce dispositif collectif est utile à associer les besoins en développement des compétences et les besoins de mise à distance des Managers. Il offre également un espace d’échanges et de co-construction entre pairs, pour sortir d’un certain isolement dans le métier de Manager. Grâce à une dynamique de partages, il permet aussi de développer plus de coopération grâce à la richesse et au soutien du groupe. Et il contribue à la mise en place d’un management par la confiance.

La valeur ajoutée du dispositif d’Analyses des Pratiques Managériales pour les participants Managers.

En effet, le cadre contenant permet aux Managers de se sentir suffisamment sécurisés pour amener des situations problématiques et partager avec sincérité leur vécu, sans crainte du jugement et de la dévalorisation. Dès lors, le dispositif APM est un espace-temps ressource à la fois soutenant et apprenant. Prendre le temps, en marge des urgences, et entre pairs, de décrire et d’analyser ses pratiques pour plus de conscience et peut-être faire autrement, si besoin.

Et grâce aux différentes grilles de lecture des participants et de l’intervenant, dans une approche systémique, ils peuvent consolider leur identité, trouver les clés indispensables pour ajuster leurs postures, structurer et redonner un cadre théorique à leur action managériale.

 

CELINE-BARTETTE_GAILLOTAinsi, le dispositif d’Analyse des Pratiques Managériales participe du « prendre soin » des Managers qui pourront exercer et incarner ce métier de façon plus confiante et plus fluide et (re)trouver du sens à leur action.

De plus, un ruissellement vertueux pourra se faire, notamment dans les relations aux professionnels et aux personnes accompagnées en offrant à chacun une meilleure façon de progresser.

Si vous vous demandez comment répondre aux enjeux de votre organisation, notamment comment accompagner le changement, développer l’intelligence collective et soutenir le développement professionnel et personnel de vos collaborateurs et collaboratrices, alors vous pouvez mettre en place d’un ou plusieurs groupes d’APM.

Céline BARTETTE-GAILLOTIntervenante en thérapie sociale & Analyse des Pratiques


Crédit Photo : PxHere

Compétences, Management, Manager, Analyse des Pratiques Managériales