Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux, Rennes…
Plus de 200 Professionnels au service des Equipes



Recherchez dans les articles

L’analyse de pratiques professionnelles en EHPAD : développement des compétences et prévention des RPS

burnout ehpad

Une surcharge mentale liée aux changements de la population de résidents d’EHPAD.

Très silencieux, il y a quelques années, les actualités du secteur de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD sont à la première place en ces temps difficiles, que cela soit lors de la gestion de la crise du COVID ou par un manque de personnel récurent.

Il est nécessaire de rappeler que la population prise en charge dans les EHPAD si elle a fortement augmenté s’est aussi largement diversifiée. Aussi, cela a entrainé une prise en charge plus lourde que cela soit dans les activités de soutien de la vie quotidienne (nursing, alimentation, animation, …) ou dans l’accompagnement de résidents porteurs d’handicaps physiques ou psychiques. En outre, il faut noter bien souvent un manque d’appui de connaissances spécifiques pour le personnel intervenant (soignants – autre personnel de soin ou personnel de service).

Par ailleurs, cette surcharge s’est faite au détriment de l’activité relationnelle, première cause de l’investissement du personnel dans ce secteur d’activité. En conséquence du turn over important au sein des EHPAD, ou du déficit de candidatures.

Pour palier ce manque de postulants, la réponse se révèle être un recrutement de personnel peu formé (auxiliaire de vie, ASH, Aide médico psychologique,  ..) ou ayant peu d’expériences dans leur métier (jeunes infirmières, ou aides-soignantes, ..)

Aussi, la pression de la charge de travail (manque de personnel ou absentéisme important) mais aussi la nécessaire réorganisation des temps de travail (permanence de 12h consécutive) entrainent de la souffrance au travail liée :

  • A la fatigue du personnel
  • À l’isolement quand la participation au temps de transmission est compromise
  • À la perte de sens de l’accompagnement « déshumanisé »

Les apports de l’analyse de pratique en EHPAD sur le personnel

Dans ce contexte, l’Analyse de Pratiques professionnelles est un outil de développement de compétences au service de directions des EHPAD.

En effet, par le travail d’exploration des situations apportées par les participants, il y a :

  • Enrichissement de la compréhension de la relation,
  • Échanges sur les différents modes de communication
  • Apports de connaissances sur les pathologies rencontrées et leur mode d’expression
  • Prévention du sentiment de maltraitance envers les résidents
  • Apprentissage de la gestion des conflits

Le renforcement du collectif de travail

L’analyse de pratiques professionnelles participe de la compétence de l’équipe de travail par :

  • La mise en commun des difficultés liées à la confrontation de la fin de vie
  • La prise de recul partagée par rapport aux situations extrêmes
  • La clarification du rôle de chacun et la construction de sa posture professionnelle au sein de l’équipe
  • La fabrication du lien nécessaire pour supporter des conditions de travail où le salarié est relativement seul au propre comme au figuré
  • Le renforcement de la confiance dans le professionnalisme de chacun par l’écoute bienveillante de l’équipe.

Les retombées de l’analyse de pratique sur l’établissement

 Un accroissement du bien fait pour les résidents :

  • Qui deviennent des personnes à accompagner dans leur vie et non à occuper en attendant la mort
  • Par l’élaboration et la compréhension commune de l’individualisation de la prise en charge dans un contexte de vie en collectivité
  • Isabelle-BARREUne meilleure gestion de la relation aux familles par :
    • La compréhension du sentiment de culpabilité des proches face à leur impossibilité sociétale de s’occuper de leur parent
    • La recherche d’un positionnement d’équipe face aux exigences croissantes des familles
  • Un éclaircissement des mécanismes institutionnelles par :
    • La compréhension de l’équipe de la charte de qualité des soins à travers l’étude du paradoxe de la gestion charge/moyens/ressources
    • Le partage du bilan de la reconfiguration des temps de travail

En conclusion nous pouvons avancer que l’analyse de pratiques professionnelles dans son mode d’écoute et de partage bienveillant des difficultés de chacun peut être décrit comme outil à privilégier, de la prévention des risques psychosociaux au sein des EHPAD.

Un Article d’Isabelle BARRE, Psychologue et intervenante en Analyse des Pratiques


Crédit photo: Ben White on Unsplash

EHPAD, turn over, COVID, Établissements d’Hébergement Pour Personnes Âgées Dépendantes

Coordonnées


A-FCC Analyse des Pratiques Professionnelles
5 allée de Mouettes - F-33500 Libourne, France
Tel:+33(0)6 62 78 25 67
E-mail: contact(at)analysedespratiques.com
URL: