Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Nice, Toulon…  

Articles marqués avec ‘subjectivité’

pratiques professionnelles

Pratiques Professionnelles – le Travail pour Territoire

Ce qui se passe « entre soi et soi », dans cet « espace de liberté mais aussi de solitude » : c’est ainsi que Saul Karsz (in Pourquoi le travail social, Dunod, 2004) nous invitait à considérer les Pratiques Professionnelles.

Mais où, quand, comment, selon quelles modalités les choix que nous devons faire dans l’exercice de nos métiers, les arbitrages, renoncements (Yves Clot parle de « l’activité empêchée ») que nous devons opérer entre nos envies, nos projets, intentions mais aussi nos craintes, nos peurs (parfois), nos contraintes (souvent) se disent-ils, se parlent-ils, se nomment-ils ?

Mon expérience salariée (éducateur spécialisé, cadre socio-éducatif) et aujourd’hui d’auto-entrepreneur intervenant au sein des entreprises sociales et médico-sociales (analyse des pratiques professionnelles, accompagnement personnalisé, formation), renforce et confirme l’absolue importance, à tous les niveaux des Organisations, de la construction d’espaces pour leur formulation.

Prenons ce temps, accordons-nous ce temps !

Il s’agit d’ainsi, favoriser l’expression du débat,de la controverse, de la contradiction, du conflit dans les pratiques professionnelles.

Le situations de travail, à condition d’y revenir, nos permettent de nous rencontrer, de nous mieux comprendre.

Les situations de travail comme Territoire, lieu, espace pour la rencontre avec soi et la rencontre de l’Autre. Je suis cet Autre. Les situations de travail comme espace d’expression de toutes les subjectivités; comme espace pour dire, pour SE dire.

Qu’en est-il de ces projets que l’on dit, que l’on croit, que l’on veut « communs » et dont trop souvent encore, la mise en œuvre n’aboutit pas ? Ne serait-il pas judicieux d’œuvrer pour la formulation de « projets partagés »?

Disons-nous ce que nous voulons, ce que nous ne voulons pas, ce que nous craignons, redoutons, espérons…

Favorisons l’expression assumée, éthique et responsable de ce qui fait que la cohésion sociale ne se décrète pas.

En savoir plus sur Samuel WROBEL
Formateur en Analyse des Pratiques Professionnelles

Porter un autre regard sur la compétence

Bonjour à tous,

Ces quelques lignes en guise de témoignage.

Intervenant vacataire au sein d’un Institut de formation aux métiers de l’enseignement, je suis amené à accompagner les enseignants dans la construction de leur Portfolio Compétences (parcours Master 2). La méthodologie que j’utilise est celle de la réalisation collaborative de la carte heuristique des compétences mobilisées en situation par les professionnels. Il s’agit bien là d’apporter la preuve de l’acquisition sinon de la maîtrise de la/des compétences attendues par le référentiel de certification. Il peut s’agir aussi d’identifier « des axes de progrès ».

Je constate que ce travail d’identification et d’explicitation des indicateurs et descripteurs de compétences nous conduit immanquablement aux portes (bien souvent plus qu’entrouvertes) de l’Analyse des Pratiques Professionnelles. Je n’y suis sans doute pas totalement étranger …

En effet, il nous en dit bien davantage que les compétences utilisées / mobilisées par les professionnels pour faire ce qu’ils ont à faire.

Je considère ici chacun de ces indicateurs / descripteurs de compétences comme un indicateur / descripteur de subjectivité; un indicateur/ descripteur du rapport que chacun entretient, a entretenu avec ce qu’il avait à faire, pensait avoir à faire (c’est déjà une nuance de taille …)

Je retrouve à chaque séance de travail, l’une des illustrations possibles de la proposition développée par Patrick Mayen lorsqu’il s’appuie sur les travaux de John Dewey qui suggère que « L’Expérience est le produit de l’interaction des conditions objectives de l’environnement et des états subjectifs de la personne ». L’analyse des pratiques professionnelles est là qui frappe à la porte !!

Lors de séances de travail, chacun dit en effet beaucoup de sa propre activité aux sens cognitif et émotionnel du terme, de sa prise d’informations, son travail diagnostique, ses intentions, objectifs, buts, arbitrages, priorisation, renoncements, empêchements, craintes … Et je ne dis rien ici des résonances professionnelles ..

Parler d’indicateurs / descripteurs de compétences est certes ici l’exercice demandé. Il y a de très bonnes raisons à ça.

C’est d’ailleurs ce qui constitue l’un des points de force de ce travail mais aussi l’une de ses difficultés, pris ? tenaillé ? enrichi en tous cas par la tension activité de production et activité constructive.

Je souhaite aujourd’hui sensiblement développer ce type d’action au service des professionnels, individuellement et collectivement pour ainsi, loin de toute considération de performance, contribuer à faire vivre cet autre regard sur la compétence.

Coordonnées

A-FCC Analyse des Pratiques Professionnelles
Adresse principale :
Parc Richelieu - Entrée 7
F-33800 Bordeaux, France
Tel:( 33 9) 54 95 76 84
Fax:( 33 9) 59 95 76 84
E-mail: contact(at)analysedespratiques.com
URL: