Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux, Rennes…
Près de 300 Professionnels au service des Equipes

L’Analyse des Pratiques Professionnelles en 4 questions

analyse des pratiques questions

Bonjour, aujourd’hui, on va parler d’analyse des pratiques professionnelles ou APP pour les intimes.  Pour cela, je vais répondre à quatre questions qu’on me pose souvent c’est parti.

Première question

1 –  L’analyse des pratiques professionnelles. Qu’est ce que c’est? ‘

Il s’agit d’une méthode de travail qui consiste à réunir dans un groupe plusieurs pairs, donc des personnes qui ont :

  • le même type d’activité professionnelle,
  • le même type de fonction,
  • le même type de responsabilités,

et de les faire travailler ensemble sur une base régulière, sur les situations professionnelles qui les mettent en difficulté ou des situations professionnelles sur lesquelles elles ne sentent pas vraiment maîtrise, elles ont envie de progresser.

Ce groupe se réunit régulièrement et est stable dans le temps en termes de participants et les échanges sont facilités par un animateur.

Deuxième question

2 – A qui ça s’adresse, à quel public ?

Potentiellement, l’analyse des pratiques professionnelles ça s’adresse à tout le monde. En fait du bien à n’importe quel professionnel de pouvoir poser à l’intérieur d’un groupe où il se sent en confiance des situations qui le mettent en difficulté et pouvoir repartir en ayant pris du recul sur cette difficulté et surtout en ayant les idées bien plus claires sur ce qui se passe et sur ce qu’il faut faire pour que ça aille mieux.

Dans la pratique, on s’aperçoit que les populations les plus demandeuses, les plus consommatrices et les plus habituées à l’analyse des pratiques professionnelles ce sont des populations dans lesquelles le métier est directement lié à la relation humaine. Alors, je pense par exemple aux soignants, aux accompagnants, aux métiers où la personne et finalement le centre du métier lui même. Mais il y a aussi les populations dans lesquelles la relation est un levier d’action ou un levier générateur de perturbations. Je pense par exemple aux métiers d’encadrement, donc les managers dans lesquels la relation avec les collègues est à la fois une manière de résoudre les problèmes, de faire avancer les systèmes, mais aussi à la fois une source de conflit et de difficultés d’incompréhension.

Troisième question

3 – L’analyse de la pratique!  Comment ça marche?

Et bien, c’est une méthode de travail qui repose sur trois piliers fondamentaux pour que chacun puisse trouver sa place se sentir bien en sécurité dans le groupe pour pouvoir parler de ses difficultés. Effectivement, on ne parle pas de ses difficultés et de son vécu. Je dirais avec n’importe qui et dans n’importe quelles circonstances.

Donc, l’analyse des pratiques, ça repose sur trois socles fondamentaux qui sont le cadre, le protocole et bien sûr, l’animation.

  • Le cadre, c’est un ensemble de règles auxquelles sont soumis les participants. Ces règles vont encadrer les échanges, alors il s’agit de la confidentialité, notamment, c’est à dire que tout ce qui se dit dans le groupe reste dans le groupe. On ne raconte pas à l’extérieur des séances ce qui s’est passé pendant une séance d’analyse des pratiques professionnelles, ça reste entre les participants et l’animateur.

Mais il y a aussi la règle de la bienveillance et du non jugement, c’est à dire que ce qui est apporté par chaque participant doit être respecté par les autres. On n’est pas là pour dire ce qui est bien et ce qui n’est pas bien de faire.

Enfin, il y a la question de l’écoute et de la mobilisation dans l’écoute. L’objectif étant d’essayer pour chaque participant de sortir un peu de son cadre de référence pour essayer de comprendre pourquoi l’autre vit les choses comme ça, pourquoi dans son domaine de référence à lui, c’est ça que provoque cette situation.

  • Le deuxième socle fondamental sur lequel s’appuie le fonctionnement de l’analyse des pratiques professionnelles bien, c’est le protocole.

C’est une méthodologie de travail qui encadre, qui organise les échanges afin que le groupe ne soit ni un groupe de parole du genre du type des Alcooliques Anonymes, ni une discussion un peu libre type machine à café. L’analyse des pratiques professionnelles, c’est un processus de travail sérieux qui permet à chacun de prendre du recul, de réfléchir, de remettre en question et de déterminer les leviers d’action pour progresser.

  • Enfin, troisième socle fondamental du fonctionnement de l’APP, c’est l’animation.

Le rôle de l’animateur est un rôle exigeant, car il s’agit en même temps de participer au groupe, d’amener des questionnements, des reformulations au narrateur pour l’aider à prendre du recul sur sa situation autant que pour aider les autres participants à saisir comment fonctionne l’APP. Il y a une sorte de rôle pédagogique et en même temps, sur le contenu de la situation. Et puis, en même temps, l’animateur va observer ce qui se déroule dans le groupe pour réguler les échanges, pour amener le groupe dans le cadre lorsque celui lance celui ci en sort ou pour ramener les participants plus proches du vécu de la personne qui travaille sa situation lorsqu’on s’en éloigne, lorsque les gens sont dans des questionnements qui partent trop loin ou qui sont trop dans leur propre cadre de référence.

Le rôle de d’animateur, c’est un rôle où, finalement, le groupe doit sentir qu’il est là, l’animateur; sentir sa présence parce que ça génère une certaine sécurité. Mais en même temps, il ne doit pas être envahissant et prendre toute la place. Il doit permettre à chaque participant de trouver la sienne et de progresser autant dans la pratique de son métier que dans la pratique de l’APP, dans la façon d’écouter et d’aider les autres.

Quatrième question

4 – Quels résultats peut on attendre d’une démarche d’analyse de pratique professionnelle?

Eh bien, il y a plusieurs résultats qu’on va pouvoir obtenir d’un groupe d’APP.

Le premier résultat, c’est que les participants prennent du recul sur leur situation et sur leur vécu de ces situations. Cela signifie qu’on va avoir moins de tensions individuelles et collectives dans la pratique courante du métier.

La deuxième chose, c’est que le groupe d’APP permet une remise en question pour chacun, une remise en question, des manières de faire ou des manières de réagir. Ce qui signifie qu’on va pouvoir constater sur la durée une amélioration progressive de la pratique professionnelle elle même, c’est à dire concrètement, dans le métier, ce qui se passe.

Et puis, troisième point, il y a quelque chose qui va changer aussi, c’est la façon de s’entraider, c’est à dire que les participants vont progresser. C’est une démarche de co formation,l’analyse des pratiques professionnelles. Chacun va apprendre à mieux aider les autres et de cette manière, on va constater plus de cohésion dans le collectif, mais aussi plus de solidarité.

Cette vidéo est maintenant terminée. Je vous remercie de l’avoir regardée. J’espère que vous avez appris des choses.  Je posterai de futurs vidéos pour présenter plus en détail le protocole d’analyse des pratiques que j’utilise. Et puis aussi, je posterai une vidéo sur l’animation, sur la qualité d’animation et sur les dérives qui, malheureusement, sont bien trop souvent constatées par rapport à l’analyse des pratiques professionnelles.

En attendant, je vous remercie de tout. Je vous dis à très bientôt pour la suite de Aventures.

Florent BerthéasIntervenant en analyse des pratiques, Formateur, Psychopraticien – Lyon

Analyse des Pratiques Professionnelles, Questions, Vidéo

Coordonnées


A-FCC Analyse des Pratiques Professionnelles
5 allée de Mouettes - F-33500 Libourne, France
Tel:+33(0)6 62 78 25 67
E-mail: contact(at)analysedespratiques.com
URL: