Skip to main content
Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux, Rennes…
Plus de 460 Professionnels au service des Equipes

Groupe de discussion


Localisation : 
71160, Digoin, Bourgogne-Franche-Comté, France
Près de: 
Paray le monial
Présentation et Objectifs

En psychodynamique du travail, le groupe créé la coopération et ainsi les règles de maintien. Ces règles permet une appartenance au métier et au groupe. Ceci donne de la reconnaissance au salarié et lui permet de développer son identité. Les groupes de paroles que je propose reposent sur le travail réel : des situations de travail sont évoquées et doivent permettre aux participants de parler de leur vécu et de leurs habiletés. Cet espace donne confiance et apporte du sens aux travail en engageant les valeurs de chacun et de tous. Se retrouver dans un groupe de discussion c’est faire face au réel du travail avec les autres en se permettant de faire part de ses doutes et des transgressions nécessaires pour réaliser le travail.

Public, Participants
travailleurs sociaux, soignants, managers.
Méthodologie

Une situation est apportée par une personne et les autres alimentent avec leur connaissance ou des situations similaires permettant de mettre en coopération les habiletés du métier et partager un sens au travail.

Je donne un cadre de confidentialité initial et je questionne les participants afin de préciser les demandes, les ressentis, les attentes. Enfin des synthèses sont réalisées à chaque session par un participant qui le souhaite afin de développer la capacité d’écoute.

Animateur
Angélique BARTHELEMY

Je suis psychopraticienne et psychodynamicienne du travail et j’interviens dans le secteur médico social et industriel dans le but de réduire la souffrance au travail et limiter le conflit éthique.

Durée des séances & rythme

deuxième mercredi de chaque mois de 14 à 15h30

Tarif des séances
100
Informations de contact
Personne à contacter
Angélique BARTHELEMY
Mobile

Pourquoi participer à un groupe d'Analyse des Pratiques ou de supervision hors structure ?

Certains ESMS ne proposent pas, pour diverses raisons, de groupes d'Analyse des Pratiques pour son personnel éducatif et/ou soignant. Dès lors, le recours à un groupe hors établissement pour des éducateurs, AMP, AS, infirmières... peut être la solution pour avoir un regard réflexif sur sa pratique.

Dans certaine situations, l'animateur est un salarié de la structure. Ce positionnement peut alors restreindre son recul sur les événements. Ici, rejoindre  un groupe "Inter" peut venir compléter le travail fait en institution.

Une confidentialité accrue

Intégrer un collectif de réflexion externe peut aussi être utile pour un travail de supervision. Ainsi ce travail personnel plus approfondie bénéficiera d'une plus grande confidentialité.

Une mutualisation des savoir-faire enrichie

Le recours à un groupe hors structure va favoriser des rencontres entres professionnels d'horizons différents. Ainsi ces contextes professionnels divers viendront enrichir la mutualisation des ressources.

Cette caractéristique marque une différence importante avec le choix d'une supervision individuelle.

Certains groupes hors structures rassemblent des professionnels de plusieurs métiers. Aussi, d'autres groupes se focalisent sur une approche métier et réunissent uniquement des éducateurs ou encore seulement des Assistants sociaux...

Pour les cadres, managers, chefs de service, Directeurs

La constitution d'un groupe peut également s’effectuer par statut cadre / non cadre. Ainsi, vous trouverez, par exemple, des groupes d'Analyse des Pratiques Managériales.

Qui sont les animateurs de groupes ?

Le animateurs sont des professionnels de l'accompagnement. Ainsi il peut s'agir de psychologues, psychothérapeutes, psychanalystes, psychopraticiens.. ou bien de professionnels de terrain d'expérience. Beaucoup d'entre eux figurent dans l'Annuaire du Portail