Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux, Rennes…
Près de 300 Professionnels au service des Equipes



Recherchez dans les articles

De l’Analyse des Pratiques pour les cadres d’ESMS

app cadres ESMS

Le réflexe des encadrants est généralement de penser/panser en premier à leur équipe. La mise en place d’une Analyse des Pratiques Professionnelles est réfléchie en fonction de la prise en charge « terrain », de « l’équipe », mais où se situent les cadres ? … Comment se considèrent-ils dans l’organisation globale ? Quid des séances d’APP pour eux ?

Ils ne peuvent pas participer aux APP dédiées aux équipes…. Pourtant ils contribuent  eux aussi indirectement, voire parfois directement à l’accueil des usagers/patients (gestion des plaintes, incarnation du cadre réglementaire, astreintes, remplacements, interventions en urgence..).

Les cadres exercent souvent seuls ou en délégation de pouvoir. Une Analyse des Pratiques Professionnelles partagée entre cadres est donc moins naturelle. Des accompagnements individuels sont dans une première intention sollicités surtout dans les périodes de tension (conflits, changement rapide au sein de l’institution, perte de sens au travail…).

Cependant l’évolution managériale actuelle change la donne :

L’intelligence collective, le Co développement, l’intégration des générations X, Y, Z, la conduite du changement …sont des notions qui éclosent et se développent dans toutes les strates des organisations. La démarche collective commence à faire sens, au-delà des notions de crise ou d’épuisement.

Alors oui, le temps est venu pour l’ensemble des cadres de se considérer eux aussi comme une équipe en dépassant les enjeux individuels de carrière, de pouvoir, d’image…, pour progresser autrement. De plus, les difficultés rencontrées par les cadres sont par métier assez similaires en fonction de leur institution (Fonction publique, Association Loi 1901, secteur lucratif privé..). L’identification de ces similarités participe à une base commune, un terreau ou l’analyse prend racine.  Ainsi rompre avec son isolement et parfois sa solitude c’est aussi identifier ce qui fait sens en commun. La faculté à exprimer ce qui est difficile ou aisé, ce qui pose problème sera la première pierre pour penser ensuite en mode projet et pas uniquement en résolution de problème. Pour se penser, se réfléchir, nous penser, nous réfléchir, se/re positionner.

Lors des premières séances d’APP pour les cadres, j’entends souvent ces retours de fin de séance : « on ne nous apprend pas cela lors de la formation pourtant c’est ce qui nous manque sur le terrain », « je comprends mieux pourquoi j’agis et les situations dans lesquelles je me mets », « j’ai pas perdu mon temps pourtant c’est ce que je pensais avant de venir » , «  je retiens surtout les postures que vous avez décrites (des autres participants) je vais m’en inspirer car moi ces réactions (de son équipe) cela me tétanise », « …ben, je ne suis pas la seule à vivre ça, cela me rassure je croyais être à la rue … », « je peux enfin dire ce que je ressens, c’est dur de s’entendre.. », « y’a beaucoup de bla bla, j’accroche pas avec tout mais cela me donne à réfléchir »…..

GREGORY-VOLLEDans ces retours il y a parfois des rires, des larmes beaucoup d’émotions et des regards intenses. La  confiance se partage étonnamment vite, le cadre des séances est véritablement entendu : confidentialité, respect de la parole de chacun, liberté d’être.

L’adhésion des cadres aux séances d’APP se réalise souvent dans un premier temps par la reconnaissance technique de leur interlocuteur, sa connaissance des enjeux managériaux, ce qui nous positionne plus sur un versant de Superviseur et non en Analyste. Ce biais disparait peu à peu au fil des séances, les pièges d’une aide opérationnelle sollicitée les premières séances peuvent alors se transformer en relation d’aide et ensuite ouvrir le chemin de la réflexivité. Aucune demande n’est à ignorer, chacune fait sens ; il me semble cependant nécessaire d’identifier clairement où elle conduit et ce qu’elle implique avant tout.

Vous êtes cadre ? Vous avez des questions ? Vous pouvez me contacter via mon Email ou ma Fiche Annuaire et vos retours feront l’objet d’un prochain article,

Grégory Volle, Analyste des Pratiques Professionnelles & Superviseur


Crédit photo :Designed by macrovector / Freepik

Analyse des Pratiques Managériales, Enjeux managériaux

Coordonnées


A-FCC Analyse des Pratiques Professionnelles
5 allée de Mouettes - F-33500 Libourne, France
Tel:+33(0)6 62 78 25 67
E-mail: contact(at)analysedespratiques.com
URL: