Skip to main content

L’approche DPA-PC et l’Analyse des Pratiques

DPA-PC

Il s’agit pour la personne concernée par une situation professionnelle qui lui pose problème de définir le problème de telle sorte qu’elle puisse avoir prise sur lui. Ainsi, à partir de ce qui est important pour la personne, le DPA-PC va l’aider à repérer l’action transformatrice qu’il est certain de pouvoir réussir.  Au passage, il pourra contourner l’obstacle premier qui l’empêchait jusque là d’espérer une quelconque issue.

LES FONDEMENTS DU DPA-PC

L’approche par le Développement du Pouvoir d’Agir des Personnes et des Collectifs – DPA-PC – se centre sur le rapport à l’action. Cette approche s’attache au processus par lequel des personnes accèdent à une plus grande capacité d’action. Ainsi, elles acquièrent du pouvoir sur ce qui est important pour elles-mêmes, pour leurs proches ou le collectif dans lequel elles évoluent. Cette approche vise dans un premier temps à analyser ce qui génère une situation incapacitante. Enfin, elle décrit les conditions permettant aux personnes ou aux collectifs de s’en affranchir.

Il s’agit d’un processus en 4 axes :

  • Axe 1 : les acteurs en contexte : qui veut quoi par rapport à la situation ? Pour qui ? Pour quoi ?
  • Axe 2 : Implication des personnes concernées dans la définition du problème et des solutions
  • Axe 3 : Qu’est-ce qui peut être tenté ici et maintenant ?
  • Axe 4 : Quels enseignements puis-je retirer de l’action que j’ai menée ?

On peut naviguer d’un axe à l’autre dans n’importe quel ordre pourvu qu’on en ait fait le tour.

LA MISE EN ŒUVRE DU DPA-PC AU SEIN D’UN GROUPE DE PROFESSIONNELS

 1er temps : Chacun présente une situation professionnelle qui lui donne un sentiment d’impuissance ou de frustration.

2ème temps : le groupe choisit la situation qui va être mise collectivement au travail.

3ème temps : le professionnel concerné par la situation rédige une première réponse à cette question : « en quoi la situation te pose-t-elle problème ? ».

4 ème temps : en questionnant les évidences, le groupe va conduite la personne concernée à redéfinir le problème dans sa réalité vécue.

5 ème temps : avec le DPA-PC la personnes concernée va positionner sur une cible les autres acteurs également concernées par le problème selon le niveau d’implication.

6 ème temps : avec l’aide du groupe, la personne concernée va passer en revue les enjeux des différents acteurs vus plus haut, à commencer par les siens, à l’aide de ces 3 questions :

« ce qui est important pour moi », « ce que je veux éviter », « ce que je cherche à obtenir ».

7 ème temps: avec l’aide du groupe, la personne concernée va lister les actions transformatrices possibles, selon 3 critères : « est ce que peux le faire ? », « qui peut m’aider à le faire ? », « quel obstacle se présente à moi ? ».

8 ème temps : la personne concernée choisit parmi les actions transformatrices possibles celle qu’il peut mettre en œuvre dans l’ici et maintenant.

POINT DE VIGILANCE AVEC LE DPA-PC

Il est difficile de boucler le cycle des 7 temps sur une séance de 2 heures. De plus, le contenu même de l’axe 4 « les enseignements de l’action conduite »nous oblige à reporter le traitement de cet axe à la séance suivante, à condition bien entendu que l’action ait pu être mise en œuvre entre les deux séances.

A la différence de la psychologie clinique, l’approche ne cherche pas à travailler les émotions ressenties.

POINTS FORTS DE L’APPROCHE

L’approche DPA-PC est un formidable stimulant de l’estime de soi, dans la mesure où l’on est certain de réussir ce que l’on a choisi d’entreprendre.

L’approche contribue également à révéler à la personnes concernées des compétences nouvelles, mises en œuvre pour l’action transformatrice, et que, jusque là, il ne savait pas qu’il avait.

ORIGINE DE L’APPROCHE

Fondée par l’universitaire franco-québecois Yann LE BOSSE, le DPA-PC revisite sous l’angle pragmatique et analytique l’empowerment anglo-saxon.

Denis MAGNIN – Formateur – magnin.d@outlook.com – Tél : 06 52 69 39 74


Bibliographie :

DPA-PC, Développement du Pouvoir d’Agir des Personnes et des Collectifs