Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux, Rennes…
Près de 300 Professionnels au service des Equipes

Nathalie HARDELAY Diplomée en Analyse des Pratiques - Supervision d'équipe

NATHALIE-HARDELAY
Saint-Étienne, France
NATHALIE-HARDELAY
42000, Saint-Étienne, France
Titres - Fonctions
Intervenant en Analyse des Pratiques
Supervision d équipe et analyse clinique
Mode(s) d'intervention
En établissement , Par Téléphone et/ou Téléconférence , En cabinet
Région(s) d'intervention
Autour des villes de:  
Valence, Montélimard, Privas, Nyons, Orange...
  Présentation

J’interviens en Analyse des Pratiques professionnelles. La Finalité de L’Analyse des Pratiques Professionnelles est de valoriser les compétences professionnelles en faveur de la qualité du service rendu.

 Elle s’adresse à l’ensemble des acteurs institutionnels s’appuyant sur la co-élaboration des participants, à partir des rôles et fonction de chacun, différenciés pour en dégager la complémentarité dans le système institutionnel.

Vous trouverez ci-dessous ma conception de l’Analyse des Pratiques Professionnelles

1 – Concepts et notions autour de l’APP :

A= Analyse.

  • Qu’est-ce qui fait problème dans l’ici et maintenant ?
  • Quel est mon degré d’implication dans cette situation?
  • En quoi aurais-je pu faire autrement et quel autre angle de vue aurait-il pu être pris?

P= Pratiques.

  • Quel agir a produit la situation? (dans le parler et les actes). Comment en tant que praticien, travailleur social, je visite la situation de l’autre dont j’ai à prendre soin? Que produit-il sur moi agissant parfois à mon insu sur ma pratique ?

P= Professionnelles.

  • Il s’agit de situations vécues, ancrées dans une réalité s’appuyant sur des faits s’étant produits au cours de l’exercice professionnel.

2 – Un espace réflexif

L’APP est un espace réflexif permettant au professionnel, soutenu par le groupe, de discerner sa part de sujet (habité de ses valeurs, éducation, croyances etc..) cohabitant avec sa part professionnelle, en référence au sens qu’il donne à son action et à la mission, dont il doit répondre devant l’institution.

3 – Les étapes du processus d’Analyse de la pratique

  •  Pour aider au travail de description / élaboration, je me réfère aux étapes suivantes:
  1. Description d’une situation par une personne avec les faits, les sentiments qui la mobilisent. C’est la phase de récit durant laquelle la personne raconte et « se raconte » dans la situation.
  2. Clarification par le groupe qui pose à la personne toute les questions nécessaires à la compréhension la plus complète possible de la situation.
  3. Elaboration : tous les chemins d’ouverture et de création peuvent être explorés. C’est une étape stimulante car elle permet l’expression de voies nouvelles. Les jeux de rôle peuvent être une aide au décentrage car ils favorisent un changement de position : celle de pouvoir faire l’expérience de se mettre à la place de l’autre.
  4. Retour de la personne qui a proposé la situation: quels éléments nouveaux, issus du travail groupal d’élaboration, l’interpellent, l’agitent ou la mobilisent ? Souhaite-t-elle en dire quelque chose au groupe ?

4 – Cadre d’intervention et posture de l’analyste des pratiques :

Le cadre « contenant sans contention » qu’il m’incombe de  tenir à l’égard du groupe, est celui qui permet un accueil sécure de la parole “sans complaisance mais avec bienveillance” . Ma place  est celle de celui qui est “appelé à investir et convié à l’abstinence”* : investir pour soutenir l’implication professionnelle des participants  dans une élaboration de la parole avec une abstinence de  jugement.

L’analyseur n’est pas un analyste des personnes et des institutions mais un tiers qui “fait fonction d’analyse” dans une posture de déliaison de la parole du professionnel, eu égard à sa clinique traversée des enjeux  personnels et institutionnels.

Mon rôle, à cette place, n’est pas de me poser en expert, ni en détenteur de savoir mais de favoriser un questionnement. Le positionnement de tiers permet de soutenir pour les professionnels, “le pas de côté” nécessaire à l’analyse des situations, parfois empêché du fait des enjeux institutionnels dans lesquels les acteurs de terrain se sentent pris. C’est ce questionnement qui vise à l’intelligence des situations, au sens littéral du terme” intelligere”: lire entre les lignes. Cela, pour stimuler des voies de compréhension nouvelles destinées à enrichir les pratiques, en faveur d’une efficience professionnelle, en référence avec les missions de l’institution concernée.

*G.Gaillard.

Formation

Formation initiale de soignante puis étude en psychologie clinique avant obtention d’un master en analyse de la pratique professionnelle et supervision d’équipe.

Méthodologie

Travail sur la mémoire traumatique, les problématiques de deuils, la communication non violente.

Autre(s) activité(s):
Supervisions individuelles
Formation

Eléments administratifs
  • Siret no 71800163 9 00 1 30 2 27

    Ce formulaire est envoyé directement au professionnel sans intermédiaire.

    :

    :

    :

    Message* :





    Coordonnées


    A-FCC Analyse des Pratiques Professionnelles
    5 allée de Mouettes - F-33500 Libourne, France
    Tel:+33(0)6 62 78 25 67
    E-mail: contact(at)analysedespratiques.com
    URL: