Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Nice…
Compétence & professionnalisme

Annuaire Professionnel

Vous trouverez dans l’Annuaire des professionnels à même d’accompagner vos équipes. Cliquez sur les fiches qui vous intéressent afin d’accéder à toute l’information sur l’intervenant.

 

Christian LORANS - Analyse des Pratiques – Analyse clinique – Paris IDF

Vérifié
LORANS.jpg
Paris, Île-de-France
8 Allée des Frères Voisin Paris Île-de-France 75015 FR

Psychanalyste libéral, j’interviens en Analyse des Pratiques, régulation et analyse clinique ainsi qu’en synthèse interprofessionnelle depuis 1992 auprès des équipes comme des cadres, ou en individuel, tous secteurs médico-sociaux.

Régions : Île-de-France et périphérie (Centre, Normandie, Picardie, Champagne, Bourgogne)

Titre - Fonction

Intervenant en Analyse des pratiques - Psychanalyste
Analyse clinique – Synthese Interprofessionnelle
Activité(s) complémentaire(s):
Supervisions Individuelles

Présentation

L’Analyse de pratique professionnelle est un espace de parole où chacun, chacune est invité à mettre au travail de la parole ses ressentis et émotions concernant toute difficulté, désarroi ou souffrance professionnelle.

Difficultés préférentiellement en relation avec les personnes suivies. Mais ce peut être des difficultés liées à des collègues présents ou non, voire des collègues d’une autre institution. Ce peut également être des difficultés liées à la hiérarchie, à l’institution, ou supra-institutionnelle.

Du fait qu’il s’agisse de mettre au travail de la parole les ressentis et émotions de chacun, cela implique des corollaires :

  • Il n’y a aucune directive préalable sur ce qu’il conviendrait ou non d’être dit pendant cet espace-temps.
  • La parole de chacun vaut autant que celle de quelqu’un d’autre, sans notion hiérarchique.
  • Nul n’y est présent pour juger des autres.
  • Lorsqu’une personne s’exprime les autres attendent qu’elle ait fini sans l’interrompre ni lui couper la parole, et prennent ensuite le temps qui leur est nécessaire pour s’exprimer à leur tour.
  • Cet espace-temps est confidentiel mais pas secret.
  • Je n’ai aucun compte-rendu à faire à qui que ce soit, ni hiérarchie d’établissement, ni d’institution, ni supra-institutionnelle.
  • La même confidentialité est demandée à chaque participant, c’est-à-dire de ne pas reprendre ailleurs ce que quelqu’un a pu dire, de la manière dont il a pu le dire, pour en dire et en faire autre chose.
  • Chacun, chacune, peut ensuite librement reprendre ce qu’il ou elle a pu mettre au travail de la parole pour en dire ou en faire quelque chose de sa propre place.

Par exemple une personne s’étant aperçu au cours d’une séance que son décompte de jours de congés ou RTT n’était pas le même que celui de son institution, de manière défavorable pour cette personne, en a ensuite dit et fait quelque chose de sa propre place.
Et il n’est pas interdit aux participants d’une séance de poursuivre, entre eux, ensuite leurs échanges, chacun de sa propre place, en dehors de la présence de l’intervenant. Ni de mettre en application ce qui découle de leur implication au cours de la séance d’analyse de pratique professionnelle.
˜
Les effets de l’analyse de pratique professionnelle se perçoivent au fil du temps par de meilleures fluidités relationnelles, vers une synergie d’équipe, grâce à une acceptation de ce que l’autre est autre, tout simplement, et qu’il y a aussi de l’autre en soi.

La régulation d’équipe s’effectue ainsi au fil des échanges d’analyse de pratique professionnelle.
Décrispant les positions de pur professionnalisme, cette acceptation qu’il y a de l’autre se répercute sur les personnes suivies par un abord plus serein des professionnels à leur égard.

Interventions

Secteurs

  • ACT – Appartement de Coordination Thérapeutique
  • Centre d’Habitat – Foyer pour personnes majeures souffrant de troubles psychiques stabilisés ou d’une déficience intellectuelle légère CHRS – Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale
  • CMPSI – Centre Médical de Phoniatrie et de Surdité Infantile
  • CAMSP – Centre d’Action Médico Sociale Précoce
  • SEES – Section Éducative et d’Enseignement Spécialisée
  • SEHA – Section d’Éducation avec Handicap Associé – Déficience Auditive
  • SSEFS – Services de Soutien à l’Éducation Familiale et à la Scolarisation (ex-SSEFIS Services de Soutien à l’Éducation Familiale et à l’Inclusion Scolaire)
  • ESAT – Établissement et service d’aide par le travail
  • ESI – Espace Solidarité Insertion – Grande Exclusion SDF
  • FAM – Foyer Accueil Médicalisé – Cérébraux-lésés
  • ITEP – Institut thérapeutique éducatif et pédagogique
  • MAS – Maison d’Accueil Spécialisé – Invalides cérébraux moteurs
  • MAS polyhandicapés
  • MAS pour Autistes Adolescents & Jeunes Adultes
  • Prévention et Maraude pour jeunes errants
  • SAVS SAS – Services d’Accompagnement à la Vie Sociale
  • SESSD – Service d’Éducation Spécialisée et de Soins à Domicile – Enfants & Handicap

Type d’établissement

FAM – MAS – Centre d’hébergement – SESSD – CHRS – SAS – SAVS – ACT – ESAT – CMPSI – CAMSP – SSEFIS – SEHA – Maraude – ESI – Hôpital –

Références

Institutions

  • Altérité 91 CHAVY (Ex APAJH 91) de 2003 à 2018 (16 ans)
  • ACSC (Cités du Secours Catholique)de 2007 à 2014 (8 ans)
  • APF / FH 91 (Association des Paralysés de France / France Handicap) depuis 2006 (14 ans)
  • APF / FH 92 (Association des Paralysés de France / France Handicap) de 2011 à 2018 (7 ans)
  • AURORE 75 de 2006 à 2018 (13 ans)
  • AURORE 93 depuis 2007 (12 ans)
  • Léopold Bellan 78 depuis 2008 (11 ans)
  • Léopold Bellan 91 CMPSI depuis 2011 (7 ans)
  • …ADEF 78 – AIDERA 91 – Alliance Prévention – APAJH 78– APOGEI 94 – AVVEJ –– Léopold Bellan 75 – Olga Spitzer – Prévention Santé Jeunes.

Publications

  • “Synthèse interprofessionnelle avec un psychanalyste”, in “Pratiques en Santé Mentale – Croix Marine”, août 2008
  • “Entretien sur le SIDA avec Arnaud MARTY-LAVAUZELLE”, in Psychanalyse et Médecine, octobre 2004

Témoignages

Laissons la parole à un groupe auprès duquel je suis intervenu de 2006 à 2018. Texte issu de leur rapport annuel de 2007.
“En 2005, après une très longue attente, nous avons commencé à bénéficier d’une supervision. En 2006 nous avons changé de superviseur, insatisfaits que nous étions des interventions de la superviseuse avec laquelle nous avions travaillée en 2005. Ce changement a été précédé d’une interruption de six mois, le temps que la direction nous trouve un remplaçant convenable…de toutes façons, nos budgets ne nous permettaient pas le luxe d’être supervisés toute l’année !
Nous avons donc changé de superviseur pour notre entière satisfaction. La qualité de son écoute, sa contenance nous ont permis de travailler sur la distance et le recul qu’il convient de prendre par rapport aux personnes que nous prenons en charge. Cet exercice régulier nous a aussi permis de trouver des réponses aux nombreuses questions, inquiétudes, voire au désarroi que génèrent certaines prises en charge. Un espace a été ouvert qui nous a permis de parler de notre fonctionnement d’équipe, de le mettre en question, de le faire évoluer, d’améliorer la qualité de notre écoute, de notre accueil, de nos réponses.
Nous poursuivons donc en 2007…si Dieu le veut – entendez « si la DASES nous le finance ! » même si nous aurons sans doute du mal à construire les « indicateurs » et les grilles d’analyse qui nous permettrons de prouver l’impact de cette pratique sur la qualité des prestations fournies par le service ».”

SAVS Paris, extrait du rapport annuel 2007

Ou un autre en 2012
“Depuis décembre 2007, l’équipe des ACT bénéficie d’un GAPP, régulier de 11 séances de 2 heures par an, établie selon un calendrier annuel à chaque mois de septembre ;
Ce GAPP est animé par un psychanalyste.
Ce lieu est un lieu de parole où chaque membre peut exposer ses difficultés, faire la part des choses, un lieu de travail d’analyse de la pratique professionnelle de chacun des participants. Ce lieu est également d’apprentissage du travail de groupe, un lieu qui permet l’évolution que chacun a de la représentation de son métier.”

ACT 93 rapport annuel.

Et un directeur en propos privé
“Je ne sais pas ce qu’il se passe dans ce service mais l’air y est plus léger [depuis la mise en place de l’Analyse de Pratique Professionnelle]
Et Mr Alain Minet, directeur du CHAVY dans un article coécrit paru dans la revue Croix Marine – Santé Mentaleen 2008 Après plus de quatre ans de cette pratique, je constate que ces lieux aident à la décrispation des situations. Je remarque qu’il y a souvent cohérence entre le sens dégagé et produit lors des réunions, et les changements induits, principalement autour d’abandon de conduites répétitives ou bloquées des usagers et davantage de liens et de relations sociales. Des situations vécues comme douloureuses tant par les usagers que par le personnel trouvent des solutions apaisées.”

Villes à proximité ou privilégiées pour intervenir

Paris – Essonne – Yvelines
Publier en tant qu’invité en remplissant les champs ci-dessous ou si vous avez déjà un compte.
Nom*
Courriel*
Message*

Coordonnées

A-FCC Analyse des Pratiques Professionnelles
Adresse principale :
5 allée de Mouettes
F-33500 Libourne, France
Tel:( 33 9) 54 95 76 84
Fax:( 33 9) 59 95 76 84
E-mail: contact(at)analysedespratiques.com
URL: